Rugby : le Tournoi des Six Nations aura bien lieu

Roxana Maracineanu, la ministre déléguée aux Sports, a confirmé ce mardi matin que le Tournoi, qui commence par un déplacement des Bleus en Italie ce samedi, aurait bien lieu malgré les mesures instaurées aux frontières.

 Stade de France, Saint-Denis, France, le 31 octobre 2020. Le capitaine Charles Ollivon ont reçu ce mardi matin une bonne nouvelle de la part du ministère des Sports qui a confirmé la tenue du Tournoi des Six nations.
Stade de France, Saint-Denis, France, le 31 octobre 2020. Le capitaine Charles Ollivon ont reçu ce mardi matin une bonne nouvelle de la part du ministère des Sports qui a confirmé la tenue du Tournoi des Six nations.  LP / Olivier Corsan

Invitée de l'émission de France 2 Télématin, Roxana Maracineanu, la ministre déléguée chargée des Sports a confirmé ce mardi matin que le Tournoi des Six Nations aurait bien lieu. Le centre interministériel de crise (CIC) avait déjà donné son feu vert jeudi dernier, approuvant le protocole sanitaire « robuste » mis en place pour la compétition par les différentes fédérations composant le Comité des Six Nations. Il avait ainsi suivi le ministère des Sports qui avait jugé la bulle sanitaire, la multiplication des tests, tous les trois jours, et toutes les mesures respectées par les délégations compatibles avec la tenue de l'épreuve.

« Ils seront exemptés de septaine »

« Le gouvernement a pris la décision que le Tournoi aurait lieu aux dates prévues », a souligné Roxana Maracineanu sur France Télévisions. Les Bleus, actuellement en stage de préparation à Nice, s'envoleront ce jeudi pour Rome où ils affronteront l'Italie samedi. Ils se déplaceront en Irlande dimanche 14 février. Les principales inquiétudes concernaient les matchs suivants : les réceptions de l'Ecosse, le 28 février, du pays de Galles le 20 mars, et le voyage en Angleterre le 13 mars.

Les mesures instaurées aux frontières de l'Europe imposent en effet des « septaines », en plus d'un test PCR négatif de moins de 72 heures, quand on arrive ou que l'on revient du Royaume-Uni et, inversement, il faut respecter un isolement de dix jours quand on pénètre sur le sol britannique depuis l'Hexagone. Des dérogations seront accordées pour éviter cet isolement aux joueurs.

« Ils seront exemptés de septaine, ajoute la ministre. Toutes les mesures respectées, la bulle autour des joueurs, les tests tous les trois jours, permettent cette autorisation. D'autant que Fabien Galthié a restreint le groupe à 31 joueurs (NDLR : le sélectionneur des Bleus a fermé son équipe, évitant les allers et retours de renforts en pleine semaine comme c'était le cas jusque-là). »