Perche : Lavillenie repart vers les sommets avec un saut à 6,02 m

Le perchiste français de 34 ans a réalisé la meilleure performance de l’année 2021 ce dimanche à Tourcoing. Cela faisait presque 5 ans qu’il n’avait plus franchi cette barre symbolique des 6 mètres.

 Renaud Lavillenie avait sauté 5,95 m vendredi à Karlsruhe. Il vient donc de faire beaucoup mieux ce dimanche à Tourcoing.
Renaud Lavillenie avait sauté 5,95 m vendredi à Karlsruhe. Il vient donc de faire beaucoup mieux ce dimanche à Tourcoing. AFP

Il a apporté la meilleure des réponses à la performance de son rival et ami Armand Duplantis. Quelques heures après les 6,01m franchis par l'Américano-suédois à Düsseldorf, Renaud Lavillenie a répliqué avec un saut à 6,02 m hier lors du meeting Perche en or à Tourcoing. Déjà auteur d'un saut à 5,92m à Bordeaux pour sa rentré e il y a 15 jours, puis 5,95 m vendredi à Karlsruhe, le champion olympique établit la meilleure performance mondiale de l'année 2021. C'est la 20e fois de sa carrière que l'Auvergnat de 34 ans réussit un saut à 6 mètres ou plus.

Mais la dernière fois que Lavillenie avait franchi cette symbolique des 6 mètres remontait déjà au 17 mars 2016 lors des Championnats du monde en indoor de Portland, soit presque 5 ans.

Après plusieurs saisons perturbées par les blessures, Lavillenie montre qu'il est en forme. Il pourra se mesurer directement à Duplantis et à l'Américain Sam Kendricks, samedi à Rouen.

« J'ai galéré ces dernières années. Je retrouve le Renaud d'il y a dix ans mais avec de l'expérience, a déclaré Lavillenie. Je suis sur de bonnes bases. Le saut que j'ai fait est plus qu'encourageant. J'ai encore un peu de travail. De là à chercher le record du monde, je ne pense pas, mais je pense pouvoir faire 6,05 m voire mieux d'ici la fin de saison. Le plus dur maintenant, ce sera de maintenir le niveau. On galère tous en ce moment avec la pandémie. C'est une immense chance de pouvoir sauter en tant que sportif professionnel et ça fait du bien au moral de tout le monde. »