Ligue 2 : «Ikoné jouait à gauche, Mbappé à droite et moi dans l’axe», se souvient l’attaquant de Chambly

Arrivé cet été dans l’Oise, Cyril Zabou a évolué avec les deux internationaux tricolores au sein des catégories jeunes de son club d’origine, l’AS Bondy. Il se souvient de deux enfants au talent déjà supérieur.

 Chambly, le 13 mai 2020. Cyril Zabou, qui a rejoint cet été le pensionnaire de Ligue 2, a joué avec Kylian Mbappé et Jonathan Ikoné chez les jeunes, sous les couleurs de Bondy.
Chambly, le 13 mai 2020. Cyril Zabou, qui a rejoint cet été le pensionnaire de Ligue 2, a joué avec Kylian Mbappé et Jonathan Ikoné chez les jeunes, sous les couleurs de Bondy.  DR

Avoir Kylian Mbappé et Jonathan Ikoné comme partenaires d'attaque : voilà une chose dont rêveraient bon nombre de footballeurs. Cyril Zabou, 24 ans, a eu cette chance. Également originaire de Bondy en Seine-Saint-Denis, l'attaquant du FC Chambly a démarré le football sous le maillot vert et blanc du club local, à l'instar des deux internationaux. Et, s'il est de deux ans leur aîné, il a régulièrement évolué au sein des mêmes équipes qu'eux, en Poussins, Benjamins et U 13.

«Quand ils faisaient leur deuxième année dans une catégorie, ils étaient toujours surclassés dans la catégorie supérieure, explique celui qui est arrivé dans l'Oise cet été, en provenance de Bourges (N 2). J'ai donc joué avec eux plus d'une saison. Ikoné jouait à gauche, Mbappé à droite et moi dans l'axe. C'est pas mal, quand même (sourire)… » Dès le plus jeune âge, le talent des futurs cracks avait donc sauté aux yeux de leurs entraîneurs, comme à ceux de Zabou.

« Ils étaient déjà au-dessus à l'époque, assure le Camblysien. Tout le monde savait qu'ils atteindraient le niveau professionnel. C'était comme si c'était déjà fait… Ils avaient un niveau qui ne correspondait pas à leur âge. Techniquement et mentalement, ils étaient prêts. Ils étaient là pour marquer et pour gagner. Je me rappelle que le club organisait un tournoi chaque année, on gagnait haut la main. En Benjamins notamment, on scorait beaucoup. Moi aussi je marquais pas mal, il faut dire que j'étais vraiment bien servi (rires). »

Direction le PSG pour Ikoné, Clairefontaine pour Mbappé

Forcément, la réputation des deux enfants prodiges ne va pas tarder à dépasser les frontières de la commune de Seine-Saint-Denis. « Il y avait déjà une certaine effervescence autour d'eux, notamment de Kylian, dès la catégorie Poussins », confie Zabou. Malgré tout, ce dernier se souvient de coéquipiers « qui n'avaient pas la grosse tête et qui ne se considéraient pas différents des autres. » La suite de leur parcours va tout de même les distinguer de leurs anciens partenaires.

À douze ans à peine, Jonathan Ikoné quitte Bondy pour intégrer le centre de formation du PSG. Une année plus tard, Kylian Mbappé rejoint l'INF Clairefontaine, puis l'AS Monaco. Cyril Zabou, lui, ira continuer ses classes dans les clubs voisins de Drancy et Bobigny. Et ce mercredi soir (21h10), si le Lillois n'a cette fois pas été retenu par Didier Deschamps, le Parisien affronte l'Ukraine en match amical avec l'équipe nationale, au stade de France. Pendant que le Camblysien prépare les deux amicaux programmés par son club de Ligue 2 durant la trêve internationale, ce jeudi à Lens (L 1) puis le lendemain à Amiens (L 2).

L'attaquant picard a perdu contact avec le champion du monde 2018, mais correspond encore fréquemment avec Ikoné par messages. Il l'a également croisé lorsque celui-ci revient faire un tour dans les quartiers de Bondy Nord. Et c'est un regard plein de bienveillance que Cyril Zabou porte sur ses potes d'enfance, devenus vedettes du ballon rond. « Je suis content pour eux, c'est une fierté pour notre ville et pour moi aussi d'avoir côtoyé de tels joueurs, apprécie-t-il. Je ne leur souhaite que le meilleur, qu'ils montent encore plus haut. Après, je ne les perçois pas forcément comme des stars. Pour moi, Mbappé et Ikoné, c'est avant tout Kylian et Jonathan… »