Ligue 2 : et si Chambly créait encore la surprise ?

Dernier du classement, le club de l’Oise accueille Toulouse, relégué de Ligue 1 ce samedi à Beauvais. Après avoir tenu en échec Troyes, 2e du championnat.

 Stade de l’Aube à Troyes, samedi 7 novembre. Jorris Correa (à gauche), auteur du premier but de Chambly contre Troyes, Florian David et les Camblysiens rêvent de frapper un grand coup ce samedi face à Toulouse, relégué de Ligue 1.
Stade de l’Aube à Troyes, samedi 7 novembre. Jorris Correa (à gauche), auteur du premier but de Chambly contre Troyes, Florian David et les Camblysiens rêvent de frapper un grand coup ce samedi face à Toulouse, relégué de Ligue 1.  LP/Icon Sport/Johnny Fidelin

Déjouer les pronostics. Chambly l'a fait il y a deux semaines, lors de la précédente journée, en obtenant le nul à Troyes ( 2-2 ) chez le 2 e du classement. Bruno Luzi et ses joueurs entendent récidiver face à Toulouse (9e) ce samedi (19 heures) à Beauvais lors de la 11e journée de Ligue 2 au sortir de la trêve internationale.

Derniers du classement depuis la gifle reçue à Auxerre (4-0) le 24 octobre, les Camblysiens rêvent en effet d'un gros coup face aux Toulousains, relégués de Ligue 1 et détenteurs de la deuxième meilleure attaque avec 16 buts (derrière le PFC et Auxerre, 18).

« On a fait de bonnes choses à Troyes, c'était encourageant, souligne Bruno Luzi. Maintenant il faut confirmer et basculer dans un cycle plus prolifique, plus joyeux. Le temps est peut-être venu de penser à gagner un match même si ce n'est pas l'adversaire le plus facile qui se présente. »

C'est même un sacré défi pour Chambly, qui n'a jusqu'ici remporté qu'un match ( 2-1 face à Châteauroux le 26 septembre) et possède la plus mauvaise défense de Ligue 2 (20 buts).

« Chambly qui est un peu porte ouverte, c'est le scénario actuellement, glisse Bruno Luzi. Soit on l'accepte, et donc quelque part on dépose les armes, soit on répond par d'autres armes, d'autres stratégies pour être en capacité de lutter. »

Une réponse qui a porté ses fruits lors de la précédente journée. Thibault Jaques et ses coéquipiers sont en effet revenus du stade de l'Aube avec leur premier point après quatre défaites de suite, un nul obtenu en jouant la seconde période à dix et après avoir été menés à deux reprises.

Même si l'infirmerie est désormais vide, à l'exception de la recrue Nikola Petkovic (opération d'un genou), et même si Bruno Luzi enregistre les retours Madhy Guezoui, Guillaume Dequaire et John Popelard, le coach ne pourra pas compter sur son effectif au complet. Il est en effet privé de quatre joueurs suspendus : Maxence Derrien (carton rouge contre Dunkerque), Simon Pontdemé (expulsé à Troyes), Jonathan Beaulieu et Anthony Soubervie. Vlatko Stojanovski, revenu trop tard de sélection après la qualification de la Macédoine du Nord pour l'Euro, n'est quant à lui pas opérationnel.

FEUILLE DE MATCH

CHAMBLY – TOULOUSE

Samedi (19 heures), stade Pierre-Brisson de Beauvais.

Arbitre : M. Lissorgue.

Chambly : Pinoteau - Delos, Gonzalez, Jaques (cap.), El Hriti - Danger, Eickmayer, Heinry, Flochon - Correa, Guezoui. Entr. : B. Luzi.

Toulouse : Dupé - Amian, Gabrielsen (cap.), Rouault - Moreira, Koné, Van Den Boomen, Dejaegere, Machado - Adli, Antiste. Entr. : Garande.