Fédérale 1 : Beauvais subit la loi de Périgueux

Une semaine après leur déroute à Rennes, les Beauvaisiens ne sont pas parvenus à relever la tête chez eux, ce dimanche, face à Périgueux (6-25) lors de la 5e journée de championnat. Ils subissent leur 3e revers en quatre matchs.

 Stade Pierre-Brisson à Beauvais, dimanche 18 octobre 2020. A l’image d’Ignacio Almela, ici pris dans la défense de Périgueux, Beauvais n’a pas su tirer son épingle du jeu et enregistre sa troisième défaite en quatre matchs de championnat.
Stade Pierre-Brisson à Beauvais, dimanche 18 octobre 2020. A l’image d’Ignacio Almela, ici pris dans la défense de Périgueux, Beauvais n’a pas su tirer son épingle du jeu et enregistre sa troisième défaite en quatre matchs de championnat.  LP/Icon Sport/Anthony Dibon

Beauvais, promu cette saison en Fédérale 1, compte toujours une victoire à son crédit. Les joueurs d'Esteban Devich et Jean-Pierre Lalloz ont, en effet, subi la loi de Périgueux (6-25) ce dimanche au stade Pierre-Brisson lors de la 5 e journée de Fédérale 1. Il s'agit déjà de leur 3 e revers en quatre matchs.

Une première période subie. Le match a rapidement pris une mauvaise tournure pour Beauvais. Dominés en touche et dans le combat au sol, les joueurs du tandem Esteban Devich-Jean-Pierre Lalloz se retrouvent menés 0-8 après 22 minutes. Et seul le manque de précision du buteur de Périgueux, qui manque sa transformation et deux pénalités, leur permet de ne pas être distancés à la demi-heure de jeu. Malgré l'impact physique supérieur des Périgourdins, Beauvais est toujours dans le match à la mi-temps, seulement distancé de cinq points grâce à une pénalité de 40 mètres côté gauche de Clément Drahonnet (3-8, 36e) avant qu'Ignacio Almela ne maintienne l'écart (6-11) juste avant la pause.

L'action du match. On joue la 62e minute. Beauvais, après dix minutes à 15 contre 14 sans parvenir à marquer, est toujours devancé de 5 points lorsque le 3 e ligne Cédric Yonkeu subit un placage dangereux devant l'arbitre qui ne siffle pas. Dans la foulée, une passe entre Ken Bikadua et Faraj Fartass est interceptée par l'arrière de Périgueux. Nadir Megdoud, l'ailier beauvaisien qui compte 8 matchs en Top 14 et 3 en Challenge européen avec Brive en 2017-2018, ne parvient pas à le rattraper. Désormais mené 6-18, le BRC vient d'encaisser un coup derrière la tête dont il ne se remettra pas, encaissant même un ultime essai à la 79e (6-25).

Le chiffre : 110. Avec ce revers face à Périgueux, lui aussi promu et dont c'est la 3e victoire en trois rencontres, Beauvais compte désormais 110 points encaissés en quatre matchs joués, soit une moyenne de 27,5 points. Lors de la précédente journée, le BRC avait enregistré à Rennes sa plus grosse défaite (51-10), lui qui n'a remporté qu'un match, le 27 septembre (3e journée) à domicile face à Marc-en-Baroeul (16-13), également promu. Beauvais a inscrit 52 points au total en quatre matchs, soit une moyenne de 13.

La frustration des coachs. Esteban Devich, l'entraîneur des avants, et Jean-Pierre Lalloz, celui des arrières, faisaient grise mine à l'issue de la rencontre. « La première mi-temps n'est pas cher payée, confie Devich. On était mauvais en touche, on n'a fait que défendre. On était dominé dans les zones de combat au sol donc on n'a jamais réussi à sortir les ballons en avançant, contrairement à eux parce qu'ils nous ont dominés dans l'impact physique. On fait une meilleure seconde période, et c'est là qu'on prend des points… » Pour Jean-Pierre Lalloz, la « déception » est grande. « On est dominé, mais on s'accroche, souligne-t-il. En seconde période, on occupe le terrain, on arrive dans les zones de marque, mais on ne parvient pas à scorer. On a l'impression que ça peut tourner en notre faveur, malheureusement on prend ce contre sur une interception et le match est plié.»

BEAUVAIS – PERIGUEUX : 6-25 (6-11). Spectateurs : 500. Arbitre : M. Marceau.

Les points.

Beauvais. Pénalités : Drahonnet (36e), Almela (40e).

Périgueux. Essais : Lambert (22e), Duchène (62e), Ravuetaki (79e). Pénalités : Tallet (12e, 40e + 1). Transformations : Tallet (62e), Vergnaud (79e).

Avertissement.

Carton jaune. Périgueux : Rousserie (47e).

Beauvais : Almela – Gmir, Fartass, Bikadua, Megdoud – (o) Drahonnet, (m) Strady – Yonkeu, Domolailai, Martin – Seuvou, Lebréquier (cap.) – Lepillet, Gorun, Hulin. Entrés en jeu : Belmat, Berrod, Bihan, Tramon, Robert, Mike, Fakalelu. Entr. : Devich et Lalloz.