Coupe de France : Beauvais arrache sa qualification pour le 6e tour

Mené au score avant d’égaliser rapidement en première période, Beauvais, promu en N2, a dû attendre les dernières minutes pour franchir le 5e tour ce samedi à domicile face à Feignies-Aulnoye (2-1).

 Gaëtan Fallempin a ouvert la voie de la qualification de Beauvais (2-1) en égalisant face à Feignies-Aulnoye ce samedi au stade Pierre-Brisson de Beauvais.
Gaëtan Fallempin a ouvert la voie de la qualification de Beauvais (2-1) en égalisant face à Feignies-Aulnoye ce samedi au stade Pierre-Brisson de Beauvais. LP/Florent Perville

Beauvais, promu en National 2, disputera le 6e tour de la Coupe de France dans quinze jours. Les joueurs de Sébastien Dailly se sont en effet qualifiés en venant à bout de Feignies-Aulnoye (N3) en fin de rencontre ce samedi au stade Pierre-Brisson de Beauvais.

L'homme du match, Gaëtan Fallempin

Il n'avait disputé que 18 minutes, une semaine plus tôt en championnat face à la réserve d'Auxerre ( 4-1 ). Ce samedi face à Feignies-Aulnoye en Coupe de France, Gaëtan Fallempin a joliment fêté sa première titularisation après une blessure à un adducteur qui l'avait tenu éloigné des terrains depuis la 2e journée de N3. C'est lui, en effet, qui a remis son équipe dans le sens de la marche. Un coup de tête imparable (30e), sur un coup franc, qui a permis à son équipe de ne pas douter face à un adversaire hiérarchiquement inférieur. Les Nordistes, avant-derniers de N3 menaient depuis la 26e minute et l'ouverture du score par Courtin sur un tir de l'ancien Beauvaisien Calderara repoussé du pied par Atrous. Dans la foulée, Fallempin, qui avait été sollicité par la Sampdoria de Gênes en 2013, était à deux doigts de corser l'addition, sur un boulet de canon claqué en corner par le gardien (36e) et sur une reprise juste au-dessus du cadre (38e).

Le tournant du match : la tête de Brice Tutu qualifie Beauvais

Deux matchs, deux buts. Brice Tutu ne perd pas de temps depuis qu'il a rejoint Beauvais le 5 octobre dernier quelques heures seulement avant la fin du mercato. Après avoir ouvert le score samedi dernier en championnat face à Auxerre (b) d'une frappe en force à la réception d'un corner de Mauquit, l'avant-centre prêté par Caen (L2), avec qui il est sous contrat jusqu'en 2022, a cette fois qualifié Beauvais pour le 6e tour grâce à une frappe victorieuse en fin de match (2-1, 85e). A la réception d'un coup franc de Mauquit, celui qui a été formé à Caen élève son 1,94 m au-dessus des défenseurs adverses et délivre l'Asbo.

Le chiffre : 2

Ce match du 5e tour de la Coupe de France était la deuxième rencontre en deux ans pour les deux équipes qui étaient à la lutte pour la montée en N2 la saison passée. Une lutte acharnée puisqu'au moment de l'arrêt des championnats en raison de la crise du coronavirus, Beauvais occupait la première place du groupe avec 30 points juste devant… Feignies-Aulnoye. Les deux rivaux ne s'étaient affrontés qu'au match aller, le 5 octobre 2019, Beauvais s'imposant à Brisson (1-0) grâce à un but d'Alhassane Traoré à la 1e minute face à des Nordistes alors… leaders.

Il a dit…

Sébastien Dailly, entraîneur de Beauvais : « ça a été un match assez compliqué, parce qu'on a eu du mal à marquer ces buts. Mais, dans l'état d'esprit, hormis les 20 premières minutes où on a eu du mal à rentrer dans la rencontre et où on était sur un faux rythme, on a fait le nécessaire au fur et à mesure pour aller marquer ce 2e but et pouvoir l'emporter. Il faut retenir l'essentiel : la qualification. »

BEAUVAIS (N2) – FEIGNIES-AULNOYE (N3) : 2-1 (1-1). Spectateurs : 450. Arbitre : M. Esponde.

Buts. Beauvais : Fallempin (30e), Tutu (85e) ; Feignies-Aulnoye : Courtin (26e).

Avertissements. Beauvais : Doré (45e + 1), Mauquit (68e) ; Feignies-Aulnoye : Courtin (72e).

Beauvais : Atrous – Digbeu (cap.), Paye, Elie, Doré – Irie-Bi (Mauquit, 52e), Traoré – Fallempin (Marques, 87e), Rodrigo, Saline (Haddou, 58e) – Tutu. Entr. : Dailly.

Feignies-Aulnoye : Benguesmia – Mayet, Courtin, Champenois, Calderara – De Parmentier, Ouattara (cap.), Jacquin, Tétart (Meunier, 76e) – Bouardja, Grasso (Ségarel, 62e). Entr. : Antunes.

Chantilly (N3), la deuxième équipe de l'Oise en lice ce samedi lors du 5e tour de la Coupe de France, s'est qualifié en allant battre (0-6) Lesdins (D2) à Saint-Quentin (Aisne). Les autres rencontres se déroulent ce dimanche.