NBA : épuisés par le calendrier, les joueurs ne veulent pas de All-Star Game

Initialement annulé en raison d’un début de saison tardif, le All-Star Game pourrait avoir lieu à Atlanta le 7 mars à la suite d’un accord entre la NBA et le syndicat des joueurs.

 La superstar de la NBA LeBron James déplore une décision incompréhensible au cœur d’une saison déjà particulièrement chargée pour les joueurs.
La superstar de la NBA LeBron James déplore une décision incompréhensible au cœur d’une saison déjà particulièrement chargée pour les joueurs. USA TODAY Sports

« Je n'ai aucune énergie, aucun intérêt pour un All-Star Game cette année. Je ne comprends même pas pourquoi nous allons jouer un All-Star Game. » Lors d'une conférence de presse d'après-match jeudi soir, l'ailier des Los Angeles Lakers LeBron James a fait part de son mécontentement vis-à-vis de la tenue de l'évènement.

Chaque année, le All-Star Game oppose les meilleurs joueurs de la ligue le temps d'un week-end particulièrement suivi par les fans du ballon orange. Perturbée par la pandémie, la saison NBA n'a démarré que le 22 décembre et non à la mi-octobre comme habituellement et la Ligue s'était un temps résolue à ne pas organiser le fameux week-end cette année. Une pause était prévue à la mi-saison entre les 5 et 10 mars et c'est finalement sur cette fenêtre de quelques jours qu'aura lieu le All-Star Game.

LeBron James monte au créneau

En effet, la ligue a entamé des discussions avec le syndicat des joueurs (NBPA) et d'après une note transmise aux différentes franchises, le All-Star Game devrait se tenir le 7 mars à Atlanta (Géorgie). Cette information n'a pas tardé à faire réagir les plus grandes stars de la NBA, LeBron James en tête.

Le champion NBA en titre déplore une décision incompréhensible au cœur d'une saison déjà particulièrement chargée pour les joueurs : « Mes coéquipiers et moi avons eu une intersaison très courte, 71 jours.

En entamant cette saison, on nous a dit qu'il n'y aurait pas de All-Star Game, que nous aurions une pause sympa de 5 jours. C'était une occasion pour moi de me recalibrer pour la deuxième partie de saison. Pour mes coéquipiers aussi et d'autres joueurs de la Ligue. Et finalement on nous balance un All-Star Game comme ça et ça casse tout. C'est finalement comme une claque dans la figure. »

Le leader des Lakers mentionne également le contexte sanitaire, peu propice à la tenue de ce type d'évènement d'envergure : « Il y a toujours cette pandémie. Nous devons faire face à tout ce qu'il se passe, et on va ramener toute la Ligue dans une ville qui n'est pas confinée ? De toute évidence, la pandémie n'a aucun rapport avec tout ça et quand il s'agit d'envisager ce week-end […] J'y serai si je suis sélectionné. J'y serai physiquement, mais pas mentalement. »

D'autres joueurs All-Star réagissent

La sortie de la superstar de la Ligue a été suivie par plusieurs de ses homologues et pas des moindres. A l'image du double MVP en titre Giannis Antetokounmpo qui adopte la même posture que son aîné : « Je crois que tous les joueurs attendaient ces cinq ou sept jours (sans match). On doit suivre le patron. Il dit qu'il n'a pas le moindre intérêt ni la moindre énergie pour le All-Star Game et je suis pareil. Je veux voir ma famille, mon petit frère en Espagne… Si on nous l'impose, je ferai mon boulot parce que je réponds toujours présent. Mais au final, tout au fond de moi, je ne veux pas y aller. Je veux un peu de repos. »

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

James Harden, récemment transféré aux Nets de Brooklyn, y voit une faible prise en considération des joueurs malgré la consultation du syndicat : « Je comprends le raisonnement mais surtout avec ce calendrier compressé, on a l'impression que tout est imposé de force aux joueurs. C'est déjà épuisant de jouer autant de matches chaque semaine. Cela devait être un moment pour se détendre, être avec nos familles et prendre un peu de recul avec le basket. »

Autre star de la cité des Anges mais côté Clippers, Kawhi Leonard a des mots encore plus crus : « On sait pourquoi on le joue, parce qu'il y a de l'argent en jeu. Cela veut dire qu'on place l'argent au-dessus de la santé maintenant. » Toujours en Californie, le meneur de Sacramento De'Aaron Fox a qualifié l'idée de « stupide ».

Face à ces nombreuses critiques, le président du syndicat des joueurs et meneur de Phoenix Chris Paul s'est montré compréhensif : « On a des coups de fil pour essayer de régler cette situation. Le syndicat a toujours eu l'intérêt de tous les joueurs en tête. Mais les gars ont des émotions et ils doivent avoir la possibilité de les exprimer. »

Un protocole sanitaire pointu

Cette édition du All-Star Game serait exceptionnelle puisqu'elle ne comprendrait que le match entre les meilleurs joueurs des deux conférences et le parcours technique intitulé « skills challenge ». Il n'y aurait donc pas de match d'exhibition et de concours de dunk ou à trois points. Les discussions entre la Ligue et la NBPA se poursuivent pour établir un protocole sanitaire le plus strict possible. L'objectif est de limiter les risques de contamination lors de la venue des joueurs All-Star à Atlanta, comme ce qu'il avait été mis en place dans la bulle d'Orlando, mais aussi au moment de leur retour aux côtés de leurs coéquipiers non-sélectionnés qui pourraient voyager pendant le break.