National : cinq choses à savoir avant Créteil - Quevilly et Laval - Red Star

Les deux pensionnaires franciliens disputent ce vendredi soir la 8e journée de National

 Carlos Secretario et ses joueurs de Créteil espèrent rester  en haut de tableau.
Carlos Secretario et ses joueurs de Créteil espèrent rester en haut de tableau.  LP/Icon Sport/Baptiste Fernandez

Invaincu depuis 4 matchs et bien installé sur le podium (3e), Créteil espère continuer sur sa lancée en recevant Quevilly-Rouen. De son côté, le Red Star, qui a enfin débloqué son compteur se rend chez le leader Laval.

Créteil entame un gros mois d'octobre

Après la réception de Quevilly-Rouen (7e), Créteil va enchaîner par le derby au Red Star puis deux matchs face à des prétendants à la montée : le SC Bastia (2e) et Boulogne (5e). Ce mois d'octobre va donc permettre aux joueurs de Carlos Secretario d'en savoir un peu plus sur le rôle qu'ils pourront jouer dans ce championnat. « Lorsque nous voyons les adversaires qu'il y a sur notre chemin en octobre, le mois va être difficile, reconnaît le coach de Créteil. Mais nous voulons aussi continuer ce travail de progression individuelle et collective pour être toujours plus forts. Nous sommes donc optimistes pour la suite. »

Des solutions offensives en moins pour Secretario

Face à Quevilly-Rouen, Créteil sera encore privé de deux attaquants : Kevin Farade (suspendu) et Ibrahim Sangaré (blessé). À Annecy (0-0) vendredi dernier, le manque d'un véritable avant-centre s'était fait sentir. « Nous sommes forcément plus forts lorsque nous pouvons compter sur un effectif complet, ce qui n'est pas le cas actuellement. Maintenant, il faut relativiser. La prestation de nos joueurs a été très bonne », estime Secretario qui compte notamment sur Souleymane Sawadogo. L'international burkinabé, ancien attaquant de Clermont, Châteauroux et GFC Ajaccio n'a pas encore réussi à débloquer son compteur depuis son arrivée à Créteil.

Le Red Star chez le leader

Après avoir enfin remporté son premier succès vendredi face à Concarneau (2-0), le Red Star se rend chez le leader Laval. « On a décroché notre première victoire de la saison au terme d'un match abouti. On veut confirmer notre performance cette fois-ci face à l'actuel leader qui est un prétendant à la montée », lance Vincent Bordot qui devrait rejouer en 4- 3-3. Jérémy Labor est de retour dans le groupe alors qu'Ousmane Sidibé et Pythoclès Bazolo sont toujours blessés.

Les retrouvailles avec Cros, Seidou et Sao

Ce déplacement à Laval sera l'occasion de nombreuses retrouvailles avec des anciens du Red Star. Pierrick Cros (2013-2017), Edson Seidou (2014-2015, 2018-2020) et Moussa Sao (2018-2020) ont rejoint cet été le club entraîné par Olivier Frapolli (ex-Créteil).

Le Red Star s'active toujours sur le mercato

Après Benjamin Gomel (ex Lens), un autre joueur offensif pourrait bientôt débarquer à Saint-Ouen. Les dirigeants sont en effet en contacts avancés avec l'international malien Cheick Fantamady Diarra (28 ans). Passé par Rennes, Auxerre, Paris FC, Tours et Châteauroux, il a disputé 145 matchs de Ligue 2 dans sa carrière, pour 34 buts inscrits. Il est libre depuis son départ de Châteauroux (4 buts la saison dernière).

FEUILLES DE MATCHS

CRÉTEIL - QUEVILLY-ROUEN, vendredi (20 heures), stade Duavuchelle à Créteil.

Créteil : Veron - Pelletier, Belkouche, Soares, Y. Fofana (cap.) - Pereira, Buaillon, Baptista - Chergui, ,Sawadogo, Mokdad. Entr. : Secretario.

LAVAL - RED STAR, vendredi (20 heures) stade Francis Le Basser.

Red Star : Charruau - Sivis, Daillet (cap.), Labor, Sainte-Luce - Koukou, Ndoye, Roye - Gomel, Koita, Durand. Entr. : Bordot.