MotoGP : Quartararo, vainqueur en Catalogne, reprend la tête du championnat du monde

Le Français, 21 ans, s’est imposé au terme d’une course à rebondissements, marquée notamment par la chute de l’un de ses principaux rivaux, Andrea Dovizioso.

 Fabio Quartararo avait déjà remporté le Grand Prix d'Espagne, puis celui d'Andalousie.
Fabio Quartararo avait déjà remporté le Grand Prix d'Espagne, puis celui d'Andalousie. AFP/Javier Soriano

Et de trois ! Les circuits espagnols réussissent décidément au Français Fabio Quartararo (Yamaha-SRT), qui s'est imposé ce dimanche en Catalogne, au terme d'une course à rebondissements.

En début de saison, le jeune pilote français, 21 ans, avait déjà remporté deux victoires dans les deux premières courses, les Grand Prix d'Espagne et d'Andalousie - tous deux sur le circuit de Jerez.

Parti en 2e position sur la grille, le Français a pris un départ prudent avant de s'installer en tête de la course, devant Franco Morbidelli (Yamaha-SRT) et Valentino Rossi (Yamaha), tandis que derrière, le leader du classement général Andrea Dovizioso (Ducati), et l'autre Français, Johann Zarco, partaient dans les graviers. Au terme d'une course marquée par les chutes de Rossi, pourtant en feu, ou encore de Paul Espargaro, Quartararo a contenu ses rivaux jusqu'à la ligne d'arrivée, notamment les Suzuki de Joan Mir et d'Alex Rins.

Rossi notamment a chuté tout seul, en fin de course, alors qu'il occupait la 2e place et aurait pu monter sur le 200e podium de sa carrière.

«Mon pneu arrière était complètement détruit et nous savions que les Suzuki étaient très fortes», a expliqué de son côté Quartararo après sa victoire.

« Nous avons fait une très bonne course, a déclaré Mir. Il m'a manqué un tour car je pouvais voir que Fabio (Quartararo) perdait du terrain mais je n'ai pas pu le rattraper. »

Le Français, qui avait connu des semaines difficiles récemment, ne parvenant pas à enregistrer de bons résultats lors des dernières courses, prend la tête du classement au championnat du monde. Il possède désormais huit points d'avance sur Mir alors qu'il reste 7 épreuves à disputer.