MotoGP : Fabio Quartararo en pole position malgré une chute

Tombé lourdement ce samedi matin lors des essais libres du GP d’Aragón en Espagne, le Français Fabio Quartararo a quand même signé la pole position dans l’après-midi.

 Une semaine après le Grand Prix de France, Fabio Quartararo signe à nouveau le meilleur temps des essais à Aragon, ce samedi
Une semaine après le Grand Prix de France, Fabio Quartararo signe à nouveau le meilleur temps des essais à Aragon, ce samedi AFP/Jose Jordan

Quelle journée! Fabio Quartararo, leader du championnat du monde MotoGP, a décroché ce samedi la pole position du Grand prix d'Aragon qui sera couru dimanche, devant l'Espagnol Maverick Vinales. Quelques heures plus tôt, le Français avait pourtant chuté lourdement lors de la troisième séance d'essais libres.

Dans les dix dernières minutes de la séance, après être sorti un peu large d'un virage sur un vibreur, le Français désarçonné est passé par-dessus sa moto en retombant lourdement sur le bitume, avant de glisser sur plusieurs dizaines de mètres. Il a été évacué de la piste sur une civière. Il a été vu ensuite assis et parlant au personnel médical, grimaçant, et semblant souffrir.

Les examens ont montré plus tard que le pilote souffrait d'un simple hématome à la hanche droite sans fracture. Cette blessure s'est finalement révélée sans incidence sur sa participation au Grand prix : « Honnêtement, quand je suis tombé, je me suis dit « Est-ce que je vais pouvoir piloter dans l'après-midi ? » Quand je suis tombé ça n'allait pas. Je suis content car c'était difficile. Hier, je suis tombé, ce matin encore une fois et normalement il me faut du temps pour me remettre », a déclaré le jeune pilote de 21 ans.

Un peu plus tard, l'heure de départ des essais a été retardée en raison du froid qui règne sur le circuit MotorLand d'Aragon et qui empêche les pilotes de faire monter leurs pneus en température, provoquant de nombreuses chutes. Ceci n'a pas empêché Quartararo de réussir le meilleur temps : « Je peux être content car je suis en pôle alors que mon objectif était d'être en première ligne », a-t-il ajouté.

Il partagera cette dernière avec Vinales (Yamaha), actuellement quatrième au championnat, et l'inattendu Cal Crutchlow (Honda-LCR). Le troisième du championnat, l'Italien Andrea Dovizioso (Ducati), s'élancera lui très loin en 13e position alors que l'autre Français engagé en MotoGP, Johann Zarco (Ducati-Avintia), figure en 16e position sur la grille.