Mondiaux de biathlon : Anaïs Chevalier-Bouchet en argent sur le sprint

Impressionnante sur ses skis, la Française Anaïs Chevalier-Bouchet s’est emparée, ce samedi, de la médaille d’argent sur le sprint des Mondiaux de Pokljuka (Slovénie), derrière la Norvégienne Tiril Eckhoff.

 Meilleur temps de ski, la Française Anaïs Chevalier-Bouchet a manqué le titre à une balle près.
Meilleur temps de ski, la Française Anaïs Chevalier-Bouchet a manqué le titre à une balle près. AFP/Jure Makovec

A une balle près, Anaïs Chevalier-Bouchet s'assurait le titre mondial du sprint aux Mondiaux de biathlon. Meilleur temps de ski, la Française a finalement glané une médaille d'argent, à 12 secondes de la Norvégienne Tiril Eckhoff. La faute à une unique erreur au deuxième tir. « Mais je n'ai pas de regrets, sourit Chevalier-Bouchet. Oui, il y a cette balle au tir debout, mais ça fait partie du jeu. Meilleur temps de ski, je n'ai jamais fait, je suis trop contente! »

Les Françaises en retrait

Impeccable derrière sa carabine malgré un vent omniprésent, Tiril Eckhoff a donc devancé Chevalier-Bouchet et la Biélorusse Hanna Sola (10/10 au tir). Mais, plus que le résultat final, Chevalier-Bouchet a impressionné par sa qualité mentale, dans la foulée d'un relais mixte manqué (un tour de pénalité qui a condamné l'équipe de France, cinquième au final). « Je me sentais vraiment très bien depuis hier. Dans un coin de ma tête, je me disais que ça allait rouler aujourd'hui. »

Les autres membres de l'équipe de France ont quant à elles déçu. Pourtant à 9/10 au tir, Justine Braisaz-Bouchet pointe à la 25e place (+1'33''). Julia Simon, avec quatre fautes, termine 28e (+1'47''), et Anaïs Bescond 34e (8/10, +1'54'').