Mondial de handball : privée de 12 joueurs malades, la Slovénie accuse l’organisateur égyptien

Les Slovènes, dont une large partie de l’équipe a été victime d’une intoxication alimentaire, estiment que la responsabilité du pays hôte est engagée. La Slovénie a été éliminée après avoir dû affronter l’Egypte sans plusieurs de ses joueurs clés.

 Tenus en échec par les Egyptiens, les Slovènes ne verront pas les quarts de finale du Mondial.
Tenus en échec par les Egyptiens, les Slovènes ne verront pas les quarts de finale du Mondial. AFP/Mohamed Abd El Ghany

La Fédération slovène de handball (RZS) a dénoncé lundi l'organisation du Mondial en Égypte, jugée « indigne » après que 12 de ses joueurs ont été victimes d'une intoxication alimentaire le jour même du match décisif face au pays hôte, soldé par l'élimination des Slovènes.

« Nous ne pouvons absolument pas être satisfaits de l'organisation indigne du championnat de cette année en Égypte », écrit le secrétaire général Goran Cvijic dans un communiqué virulent, publié au lendemain du match nul (25-25) entre les deux nations qui a qualifié l'Egypte pour les quarts au détriment de la Slovénie.

« Jusqu'à 12 joueurs (!) de notre sélection ont subi une intoxication alimentaire dans les 24 heures qui ont précédé notre match en Égypte », a affirmé la fédération, selon qui les organisateurs égyptiens « ne se sont pas trop intéressés » aux graves problèmes de dernière minute des Slovènes.

Le demi-centre Stas Skube, l'ailier Dragan Gajic et le pivot Blaz Blagotinsek notamment, trois joueurs clés de la sélection, n'ont pas pu se rétablir à temps pour ce match crucial. « Les garçons criaient de douleur, vomissaient et se précipitaient aux toilettes comme si leur vie en dépendait », affirme la RZS.

« Pendant la nuit, Stas Skube et Dragan Gajic sont tombés du lit alors que, juste avant le match, Blaz Blagotinsek, le plus grand et le plus fort de nos hommes, dans les vestiaires, s'est allongé sur le sol pris de fortes douleurs (excusez-nous pour cette précision, mais dans ses propres vomissements) et s'est effondré, si bien qu'il a dû être ramené à l'hôtel », détaille la fédération, très remontée.

« Les joueurs ont crié de douleur »

« Indignation dans l'équipe slovène : les joueurs ont crié de douleur », a titré la chaîne publique RTVS sur son site web, s'associant au mécontentement de la RZS. Également sur son site, la chaîne privée 24ur a quant à elle dénoncé « les manigances en coulisses » des organisateurs des Mondiaux.

Les Slovènes étaient logés dans le même hôtel que l'Egypte, le Danemark, la Suède et la plupart des équipes, situé au centre du Caire et transformé en bulle sanitaire en raison de la pandémie de Covid-19. Dans cet ancien palais du XIXe siècle, les équipes partagent le même espace commun de restauration mais chacune a sa salle et son buffet attitré.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

« Après le match et un rapport officiel sur l'état de santé des joueurs, le ministère égyptien de la Santé a pris contact avec nous », souligne la Fédération slovène, qui ne s'attend pas « à des changements significatifs tant que la Fédération internationale de handball (IHF) fonctionne comme elle le fait ». L'IHF est présidée depuis deux décennies par l'Égyptien Hassan Moustafa, qui a pesé de tout son poids pour maintenir le Mondial malgré la pandémie. La Slovénie, demi-finaliste de l'Euro 2020, était un outsider sérieux pour le titre mondial en Egypte. Le pays hôte affrontera le Danemark mercredi pour une place en demi-finales.