LNB : pas de All Star Game cette année, la Leaders Cup menacée

La Ligue nationale de basket qui organise chaque saison ce match des étoiles a décidé d’annuler l’édition 2020 en raison de la crise sanitaire.

 Pour la première fois depuis sa création en 1987, le All Star Game, traditionnelle fête du basket en fin d’année, n’aura pas lieu.
Pour la première fois depuis sa création en 1987, le All Star Game, traditionnelle fête du basket en fin d’année, n’aura pas lieu. LP/Icon Sport/Aude Alcover

Alain Béral, président de la Ligue de basket, avait laissé planer le doute la semaine dernière. C'est désormais officiel. Ce mardi, le dirigeant de la LNB a annoncé que le All Star Game, traditionnel rendez-vous festif de fin d'année qui réunit les meilleurs joueurs du championnat à l'Accor Arena de Paris, n'aurait pas lieu en raison de la situation sanitaire.

« On est d'ores et déjà obligé de prendre un certain nombre de décisions difficiles, a expliqué Alain Béral lors d'une conférence de presse. Certains de nos événements ne tiennent la route que s'ils sont massivement suivis. Nous avons été amenés à nous rendre compte que nous ne pouvions pas faire en fin d'année le All Star Game. »

La région Ile-de-France étant pour l'instant en zone rouge, le rendez-vous ne pourra pas permettre d'attirer un maximum de public et faire le plein comme à son habitude. Le All Star Game, réputé pour être le meilleur en termes de spectacle et de jeu après celui de NBA, attirait ces dernières années près de 16 000 spectateurs. Ce qui le rendait rentable. Réduire cette jauge à 5000 places aurait été dangereux économiquement. « Il n'est pas possible d'imaginer qu'un événement qui vit avec 14 500 à 15 000 personnes à Bercy puisse se dérouler dans ces conditions », regrette l'intéressé.

Jamais depuis la création de l'événement en 1997, le All Star Game de basket n'avait été annulé. Ni les travaux au Palais Omnisports Paris Bercy, devenu AccorHotels Arena, en 2014 (le match s'était alors joué au Zénith de Paris), ni les attentats qui ont frappé Paris en novembre 2015 n'avaient empêché ce match de se dérouler.

En marge de cette annonce, Alain Béral a également indiqué qu'une réflexion était en cours concernant un autre événement : la Leaders Cup, un mini-tournoi qui oppose, depuis 2013, les huit meilleures équipes de la phase aller à la Disney Events Arena de Marne-la-Vallée en février. Un rendez-vous qui attire environ 4000 personnes par jour. « Je ne sais pas aujourd'hui, on a encore du temps devant nous, a expliqué le président. Si la décision était à prendre aujourd'hui, je crains que ce soit la même ( NDLR : que pour le All Star Game ). On a du mal à imaginer, très franchement, s'occuper d'un événement plutôt que du championnat, qui est aujourd'hui la première préoccupation que l'on doit avoir en tête. » Le verdict est attendu en novembre.