JO de Tokyo : pas gâtées, les équipes de France de Basket affronteront les Etats-Unis d’entrée

Les tirages au sort des phases de poules des prochains Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet - 8 août), effectués ce mardi matin, n’ont pas été cléments avec les deux sélections tricolores.

 Vincent Collet, l’entraîneur de l’équipe de France (ici en 2018), reconnaît que le groupe de qualification de la France est « très difficile ».
Vincent Collet, l’entraîneur de l’équipe de France (ici en 2018), reconnaît que le groupe de qualification de la France est « très difficile ». LP/Icon Sport/Anthony Dibon

On connaît le programme des Jeux. Et il sera aussi alléchant, excitant que délicat, relevé et même « épineux » selon la sélectionneuse des Bleues Valérie Garnier. Les tirages au sort des phases de poules des Jeux olympiques de Tokyo (du 23 juillet au 8 août), effectués ce mardi matin à Mies (Suisse) au siège de la Fédération internationale (Fiba), n'ont pas été très cléments pour les équipes de France féminine et masculine de basket.

Les joueurs de Vincent Collet affronteront d'entrée les Etats-Unis, triples champions olympiques en titre, puis le vainqueur du TQO - qui se déroulera fin juin et début juillet à Victoria au Canada, avec notamment la Grèce du double MVP 2019 et 2020 de NBA Giannis Antetokounmpo, et le Canada avec ses nombreux joueurs NBA - puis enfin l'Iran.

Des Etats-Unis revanchards après leur élimination par la France en 2019

Pour se qualifier pour les quarts de finale, les Français devront finir à l'une des deux premières places de ce groupe, ou parmi les deux meilleurs troisièmes des trois groupes de ce 1er tour. Une mission compliquée mais pas impossible pour les médaillés de bronze au Championnat du monde en 2019 en Chine. Pour mémoire, les partenaires de Nicolas Batum avaient d'ailleurs réalisé l'exploit de battre les USA en quarts de finale de ce Mondial. Il y aura donc de la revanche dans l'air.

« Ils sont les favoris et seront certainement revanchards face à nous, confie Vincent Collet. La bonne nouvelle est qu'on ne pourra pas les affronter en quarts de finale si on passe. Mais je ne suis pas content de ce tirage car on est tombé dans un groupe très difficile. Pour la suite de la compétition ce serait bien de finir deuxième du groupe. »

Trois jours après la fin de la finale NBA

Malgré une entrée de « Jeux » relevée, les Bleus conservent d'ailleurs des fortes ambitions et des rêves de médailles. La seule breloque internationale qui manque à leur palmarès. « Notre objectif reste le podium et sur la plus haute marche possible, assure Vincent Collet, qui avait vu son équipe stoppée en quarts de finale par l'Espagne en 2012 et 2015. C'est un objectif élevé, mais en sport, il arrive parfois des choses incroyables. Mais il faut aborder la compétition étape par étape. Il n'y a pas beaucoup d'écart entre un podium et une élimination prématurée. »

La présence des Frenchies de NBA est, elle, attendue, même si le tournoi olympique débutera le dimanche 25 juillet, soit trois jours après un éventuel match 7 décisif des finales NBA. Des matchs auxquels pourraient prétendre Nicolas Batum (Los Angeles Clippers) et Rudy Gobert (Utah Jazz).

Des Américaines invaincues depuis 2006

Finalistes malheureuses - mais héroïques - face aux Etats-Unis à Londres en 2012, les joueuses de l'équipe de France retrouveront - comme les Bleus - les Etats-Unis lors de la phase de groupes. Les Françaises, 4es à Rio en 2016, se retrouvent affronteront également le Japon, le pays hôte, et les doubles championnes d'Afrique, le Nigeria.

Les Américaines sont invaincues en compétitions officielles depuis la demi-finale du Mondial 2006, perdue en septembre 2006 contre la Russie. Depuis, elles ont enchaîné 57 victoires de rang. Elles sont sextuples championnes olympiques en titre (1996, 2000, 2004, 2008, 2012, 2016).

« On a suivi le tirage en direct, indique la sélectionneuse Valérie Garnier. Il y a deux façons de voir les choses. La première est qu'on évitera les Etats-Unis en quarts si on passe. La seconde est qu'on est tombé dans un groupe très fort et que la décision se fera sans doute au point-average. Le moindre match, le moindre point, sera important pour le classement. Je ne pense pas qu'on puisse faire des écarts importants dans notre groupe où toutes les équipes se valent. On débutera face au Japon, on sera donc dans la difficulté dès le début avec un match capital. »

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

Mais comme pour les garçons, l'objectif des Bleues sera « d'aller chercher une médaille olympique » affirme Garnier.

D'ici là, avant les Jeux de Tokyo, les coéquipières de Marine Johannès disputeront le Championnat d'Europe du 17 au 27 juin, coorganisé entre la France et l'Espagne.

La formule du tournoi olympique

À Tokyo, un tirage au sort sera effectué à l’issue de la phase de groupes, pour constituer le tableau final (quarts, demies et finale). Les trois premiers et le meilleur deuxième seront tête de série, et deux équipes d’un même groupe ne pourront pas s’affronter en quarts de finale. À l’issue de la phase de groupes, un nouveau tirage au sort sera effectué pour constituer le tableau final (quarts, demies et finale). Les trois premiers et le meilleur deuxième seront tête de série, et deux équipes d’un même groupe ne pourront pas s’affronter en quarts de finale.

Composition des groupes :

Pour les messieurs

Groupe A : Iran, FRANCE, États-Unis, vainqueur TQO disputé à Victoria (Grèce, Chine, Canada, Uruguay, Rep. tchèque, Turquie)

Pour les dames

Groupe B : Nigeria, Japon, FRANCE, Etats-Unis