Paris FC : « il faut passer des U15 à l’âge adulte », prévient René Girard

Après son nul mardi face à Niort (3-3), le Paris FC doit se reprendre ce samedi au Havre lors de la 24e journée de L2.

 René Girard attend beaucoup plus de ses joueurs.
René Girard attend beaucoup plus de ses joueurs.  LP/Icon Sport

Deux points sur les trois derniers matchs. Le Paris FC continue de marquer le pas. Mardi, il a concédé un incroyable nul 3-3 face à Niort après avoir pourtant mené 2-0, puis 3-1 et raté un penalty à la 88e minute. Très en colère après ce match, René Girard a placé ses joueurs devant leurs responsabilités avant le déplacement au Havre ce samedi (15 heures). Une équipe que le Paris FC a déjà battue deux fois cette saison, lors de la 6e journée de L2 (3-0) et lors du 8e tour de la Coupe de France (1-0) le 19 janvier dernier. Girard va faire souffler quelques joueurs comme Laura, Mandouki et Gakpa, qui ne devraient pas débuter.

Après Niort vous avez déclaré qu'il y avait longtemps que vous n'aviez pas été autant déçu après un match. Avec du recul, êtes-vous toujours dans cet état d'esprit ?

René GIRARD. Disons que j'ai eu encore quelques arêtes coincées au fond de la gorge ces 3 derniers jours… Ça fait mal. Mais on doit avoir une réflexion sur ce qu'on a vécu. Le contenu est loin d'être catastrophique. Mais quand tu prends trois buts sur des coups de pied arrêtés, c'est qu'il a manqué de concentration et d'attention. On a vraiment besoin de grandir, il faut passer des U15 à l'âge adulte.

Comment expliquez-vous cette dégringolade après avoir survolé le début de saison ?

On avait 7 points d'avance après 10 journées, on a maintenant 9 de retard. Le constat est implacable. Peut-être qu'on s'est cru arrivés, qu'on s'est un peu enflammés. Cela ne concerne pas 2 ou 3 joueurs mais l'ensemble de l'équipe. Je trouve qu'on prend beaucoup trop de buts. Il faut apprendre à redevenir un peu plus rigoureux. Mais ce qui est le plus frustrant, c'est qu'on n'a jamais été très loin lors des matchs. À Grenoble, Troyes, Clermont, Toulouse ou Valenciennes, il ne nous manque pas grand-chose.

LIRE AUSSI > Qui est la pépite Check Oumar Diakité que l’on compare à N’Golo Kanté

À force de faire du surplace, croyez-vous encore au Top 5 ou ne craignez-vous pas que le Paris FC rentre définitivement dans le rang ?

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

J'estime que rien n'est perdu. On est toujours là, dans la course. On a les moyens de viser plus haut. Au moins, entre la 3e et la 5e place, on peut encore le faire. C'est ce que je répète sans cesse aux garçons, ils ne doivent pas lâcher. Il faut surtout arrêter de se satisfaire de peu. Il reste 15 journées. Je ne veux plus entendre, les on aurait dû, on aurait pu… J'attends des actes.

Feuille de match

LE HAVRE - PARIS FC, ce samedi (15 heures). Arbitre : M. Thual.

Paris FC : Demarconnay - Belaud, Bamba, Kanté (cap.), Hanin - Name, Diakité - Boli, Lopez, Abdi - Caddy. Rempl. : Desprez (g.), Hadjam, Chergui, Kikonda, Arab, Martin, Laura, Mandouki, Gakpa. Entr. : Girard.

Absents. Camara (choix), Nomenjanahary, Ndiaye (reprise), Guilavogui, Diaby Fadiga, Campanini (soins).