Paris FC : avec Gaëtan Laura, ça change tout !

Le club parisien a l’occasion de se rapprocher du podium de la Ligue 2 en match en retard à Valenciennes ce mardi. Il pourra compter sur le retour à son meilleur niveau de son attaquant.

 Gaëtan Laura célèbre son but, le 2 sur les 4 du Paris FC face à Amiens
Gaëtan Laura célèbre son but, le 2 sur les 4 du Paris FC face à Amiens LP/Icon Sport/Anthony Dibon

Les défenseurs amiénois doivent encore en faire des cauchemars. Par sa puissance et sa vitesse, Gaëtan Laura les a mis au supplice samedi (4-2). Impliqué sur les quatre buts de son équipe, l'attaquant du Paris FC a livré une performance XXL et rare. Sur son but, la manière dont il a pris de vitesse puis déposé Gomis et Lusamba alors qu'il était en retard au départ de l'action, est impressionnante. « Je suis quand même fier de ma première période, j'ai marqué, passé et tout donné pour l'équipe », confie l'attaquant de 25 ans sur le site du Paris FC (NDLR : le club et lui déclinent les demandes d'interview). Ce n'est pas un hasard si le réveil du Paris FC, attendu ce mardi (19 heures) à Valenciennes en match en retard de Ligue 2, a coïncidé avec son retour à un très haut niveau. « Avec un Laura comme ça, l'équipe n'est plus la même », considère d'ailleurs le président Pierre Ferracci.

Révélation du début de saison, le joueur au parcours cabossé - il est repassé par la case amateur à Saint-Lô, Évreux et la réserve de Lens après son départ du centre de formation de Lorient -, et à la personnalité atypique et secrète avait ensuite été freiné par des blessures aux adducteurs. Pas à 100 % physiquement alors que son jeu est basé sur l'explosivité et les courses, il avait perdu peu à peu confiance. Contre Rodez le 12 décembre (1-1), on l'avait vu parfois en perdition sur le terrain après avoir raté deux grosses occasions. Après son but lors du dernier match de l'année contre Guingamp (3-2), il a reçu une infiltration durant la trêve. Ce traitement semble porter des fruits. Signe d'un physique retrouvé, à Toulouse (défaite 1-0), Laura avait renoué avec ses longs raids et accélérations. Passeur décisif ensuite face à l'AC Ajaccio (1-1), celui-ci a donc enchaîné avec cette prestation majuscule contre à Amiens. « On a retrouvé un Gaëtan Laura qui revient à son meilleur niveau, savoure René Girard. Il avait été un peu blessé mais là, il est bien, a tiré l'équipe vers le haut. Une vraie bouffée d'oxygène pour nous. »

« Gaëtan, c'est un joueur incroyable », assure son coéquipier Charles Boli

Autre élément positif, son entente avec Charles Boli avec qui il avait déjà évolué avec la réserve de Lens (N2) en 2018-2019. « Sur mon but, je l'ai lancé dans la profondeur, je n'ai pas eu à l'appeler, il m'a vu et m'a redonné le ballon où il fallait, raconte Boli. C'est parfait si on poursuit notre connexion lensoise au Paris FC. Gaëtan, c'est un joueur incroyable. Il a des qualités de vitesse extraordinaires. Ce qu'il fait sur son but, c'est vraiment fort. » « Je reviens petit à petit, j'espère que ça va continuer », lançait Laura qui comptabilise désormais 5 buts et 4 passes décisives.

Son retour en forme a d'ailleurs conduit les dirigeants parisiens à revoir leur stratégie pour cette fin de mercato. Plutôt qu'un autre attaquant, c'est un milieu supplémentaire qui devrait ainsi arriver. Quant à Pitroipa, écarté depuis une altercation verbale avec René Girard à la mi-temps du match à Troyes (défaite 2-1) le 5 décembre, son cas est en passe d'être réglé. On se dirige vers une séparation qui devrait être actée dans les prochains jours.