National : le Red Star gagne enfin, Créteil poursuit sa bonne série

Les deux franciliens du National jouaient ce vendredi la 7e journée. Une soirée réussie pour le duo.

 Stade Bauer (Saint-Ouen), le 25 septembre 2020. Les joueurs audoniens célèbrent l’ouverture du score de Benjamin Gomel.
Stade Bauer (Saint-Ouen), le 25 septembre 2020. Les joueurs audoniens célèbrent l’ouverture du score de Benjamin Gomel. LP/Icon Sport/Michel Brisset

Dernier (mais avec deux matchs en moins) au coup d'envoi de cette 7e journée, le Red Star a signé sa première victoire grâce à son joker Benjamin Gomel. De son côté, Créteil est allé chercher un 4e match sans défaite à Annecy (0-0).

L'ex-Lensois Gomel lance le Red Star

Deux matchs et déjà un but. Dernière recrue du Red Star, Benjamin Gomel (23 ans) n'a pas tardé à marquer les esprits en offrant cette première victoire à sa nouvelle équipe. L'attaquant en provenance de Lens (L 1) et passé par Drancy (Nat.), intenable sur son côté droit, est une vraie bonne pioche pour la candidat à la (re)montée en Ligue 2. Comme Damien Durand (ex-Sainte-Geneviève, N2), auteur du but du break en toute fin de match.

Les Audoniens savourent avec leur coach Bordot

C'est l'une des images fortes de cette soirée au stade Bauer. Les joueurs se sont jetés sur leur entraîneur Vincent Bordot à l'ouverture du score de Gomel. Même si le président Patrice Haddad ne lui avait pas fixé d'ultimatum, le technicien se savait sous pression après un début de saison raté (2 nuls, 2 victoires). Ce premier succès contre une équipe de Concarneau jusque-là invaincue valide les choix de l'ancien coach de l'Entente SSG comme le nouveau système en 4-3-3.

«Ça prouve qu'on est dans le même bateau. Il y avait un peu de pression et de crainte avant le match. Mais ça montre qu'on travaille bien et qu'il y a une bonne ambiance dans ce groupe », savoure Vincent Bordot.

Créteil solide en Haute-Savoie

A Rumilly face au promu Annecy qui n'avait pu disputer que 3 matchs jusque-là à cause du Covid, Créteil est allé chercher un bon point (0-0). Un résultat qui permet aux joueurs de Carlos Secretario de poursuivre sur leur bonne dynamique en portant leur série d'invincibilité à quatre matchs (2 victoires, 2 nuls). Créteil reste sur le podium (3e) à deux points du leader Laval et un point de Bastia qui a vu son match reporté en raison des intempéries (vent violent) en Corse.

Un Stéphane Veron décisif

Si Créteil est parvenu à rentrer à 0-0 aux vestiaires à la mi-temps, il le doit en partie à Stéphane Veron. Le gardien cristolien a réalisé deux gros arrêts sur une reprise d'Alfarela (7e) puis une tête de Goncalves (38e). Créteil aurait pu ensuite forcer la décision sur un gros cafouillage (64e) puis une reprise de Pelletier sur la barre après un premier sauvetage de Perez sur une tête plongeante de Soares (77e). Mais Créteil a eu très chaud au crépuscule du temps additionnel. Veron se montre de nouveau décisif en repoussant une reprise de Chapuis. Si dans la continuité, Poulain marque d'une reprise sous la barre, l'arbitre refuse le but pour un hors-jeu peu évident à la grande colère des joueurs d'Annecy (90e+4).

FEUILLES DE MATCHS

RED STAR - CONCARNEAU : 2-0 (1-0).

Spectateurs : 1 000. Arbitre : M. Zolota.

But : Gomel (45e), Durand (88e).

Avertissements. Red Star : Sivis (77e) ; Concareanu : Badji (87e).

Red Star : Charruau - Sivis, Daillet (cap.), Karamoko, Sainte-Luce - Koukou, Ndoye, Michel (Roye, 70e) - Gomel (Akassou, 90e +1), Koita (Bizet, 89e), Durand. Entr. : Bordot.

ANNECY - CRETEIL : 0-0.

Arbitre : M. Ustaritz.

Créteil : Veron - Pelletier, Belkoucge, Soares, Y. Fofana (cap.) - Pereira, Baal, Baptista (LLambrich, 87e) - Chergui (Buaillon , 80e) ,Sawadogo, Mokdad. Entr. : Secretario.