Ligue 2 : le Paris FC encore sauvé par Abdi

Grâce à un nouveau but de son défenseur tunisien, le Paris FC a renoué ce samedi avec la victoire face à la lanterne rouge Châteauroux.

 Ali Adi a inscrit son 6e but cette saison.
Ali Adi a inscrit son 6e but cette saison.  Icon Sport Anthony Dibon /LP/ Icon Sport

Encore une fois, on n'a pas vu ce samedi soir un Paris FC très fringant. Mais c'est un résultat qui pourra lui permettre de peut-être repartir vers l'avant et d'être toujours en course pour le Top 5. Les Parisiens se sont montrés plutôt poussifs face à la lanterne rouge Châteauroux qui n'aura cadré aucun tir. Mais après avoir été accroché (1-1) par le 19e Pau la semaine dernière, le Paris FC s'est évité une nouvelle désillusion grâce à un but d'Ali Abdi (69e).

Ce qu'il faut retenir

René Girard avait décidé de changer de système avec un 4-4-2. Sur le papier, le quatuor offensif composé de Boli, qui jouait sous les yeux de son père Roger arrivé ce samedi matin d'Abidjan, Lopez, Laura et Caddy paraissait alléchant. Mais sur le terrain, ça a longtemps ressemblé à une triste bouillie...Le Polonais Bulka (prêté par le PSG), Pillot et Fabri blessés; Bedfian en sélection U20 Camerounaise, Châteauroux alignait, lui, son... 5e gardien. Tommy Plumain, 20 ans, sous contrat amateur, n'a pas vraiment respiré la sérénité sur certaines de ses interventions mais a réussi à repousser la tête d'Ali d'Abdi (22e) puis la frappe de Mustapha Name (63e). Il doit néanmoins s'incliner, alors que les Parisiens commençaient enfin à hausser le rythme, sur un corner de Julien Lopez, repris par l'inévitable Ali Abdi (1-0, 69e),qui insrit son 6e but de la saison.

Le joueur: Ali Abdi.

La semaine dernière à Pau, le défenseur Tunisien avait déjà sauvé son équipe en égalisant à la 82e minute (1-1). Toujours très offensif, Abdi, utilisé à plusieurs postes par René Girard et qui était aligné cette fois en latéral droit, s'est de nouveau montré décisif. Sa reprise sur corner a permis au Paris FC de l'emporter. C'est son 6e but cette saison. Le défenseur est désormais meilleur buteur de son équipe devant Gaëan Laura et Julien Lopez (5 réalisations).

Le chiffre : 5.

Le Paris FC a mis fin à une série de cinq matchs sans victoire (défaites à Valenciennes, Le Havre, nuls contre Nancy, Niort, Pau).

La réaction de René Girard

« C'était un match de L2 par excellence, très physique, très compliqué. Mais même si on a n'a pa fait une grande prestation, ce genre de matchs face à des équipes qui jouent leur survie, il faut savoir les gagner. Je pense que sur la physionomie, c'est mérité. En première période, on a manqué de précision et de détermination. Il y a eu du mieux ensuite avec la rentrée du petit Diakité qui a mis de la vitesse et a apporté un peu de vie à ce match. On a réussi à le décanter grâce à Ali (Abdi). Il marque beaucoup en ce moment, il faut le laisser faire (sourire). C'est un garçon généreux, qui ne calcule pas. On commençait à douter, il fallait ragoûter à la victoire, ça fait du bien. On n'a pas encaissé de but, ça faisait longtemps. On reste toujours en course. »

PARIS FC - CHATEAUROUX 1-0

Mi-temps : 0-0

Arbitre : M. Lepaysant.

But. Abdi (69e).

Avertissements. Paris FC: Kanté (48e), Caddy (88e); Châteauroux: Leroy (26e), Operi (38e), Mulumba (77e). Expulsion. Châteauroux: Keny (82e).

Paris FC : Demarconnay -Abdi, Kanté, Ndiaye, Hanin - Mandouki (cap.), Name (Gakpa, 78e), Boli (Diakité, 57e), Lopez - Laura, Caddy. Entr. : Girard.

Châteauroux : Plumain - Vargas, Sangante, Mbone (cap.), Opéri - Sidibé (Merdji, 87e), Leroy, Mulumba, Grange (Boukari, 75e) - Ibara (Chouaref, 75e), Doucouré (Keny, 61e). Entr. : Cauet.