D1 féminine: le PSG s’impose sans trembler à Soyaux

Les Parisiennes ont fait craquer leurs adversaires en seconde mi-temps, ce dimanche, (3-0) et reviennent à deux points du leader lyonnais.

 Grace Gyeoro a largement contribué au net succès du PSG.
Grace Gyeoro a largement contribué au net succès du PSG. Anthony Dibon/LP/Icon Sport

En déplacement ce dimanche à Soyaux, une petite écurie du championnat, les Parisiennes ont dominé les Charentaises avec sérieux (3-0). Le PSG conforte sa place de dauphin, à un mois du choc qui se profile face aux Lyonnaises.

Ce qu'il faut retenir :

A la veille d'une fenêtre internationale qui concernera 17 joueuses de son effectif, Olivier Echouafni a décidé de laisser au repos, du moins au coup d'envoi, deux éléments clés en attaque : Diani et Nadim. L'ancien sélectionneur des Bleues peut se rassurer : tout son groupe est concerné. En l'absence des habituelles titulaires, Signe Bruun et Jordyn Huitema ont brillamment pris le relais, inscrivant chacune un but en deuxième période (55e, 80e). Entre ces deux réalisations, Grace Geyoro a réussi à trouver le chemin du but pour son retour de blessure (60e). Sans se démener, les Parisiennes, qui signent leur cinquième victoire de la saison en championnat, reviennent à deux points de leurs rivales lyonnaises. Les Charentaises, elles, sont 9e de D1.

La joueuse : Grace Geyoro

De retour après un mois d'absence (fissure au tibia), la Parisienne, alignée d'entrée, a retrouvé des sensations dans l'entrejeu parisien. Elle s'est retrouvée à la conclusion d'un beau mouvement collectif pour inscrire le deuxième but de son équipe (60e). De bonne augure avant de retrouver l'équipe nationale dès lundi. « Je me sens de mieux en mieux », a confirmé l'internationale au micro de Canal + après le match.

Le chiffre : 18

En inscrivant trois buts en Charente, les Parisiennes reviennent à hauteur de l'OL au classement des attaques, avec 18 réalisations depuis le début de la saison, soit une moyenne de trois buts par match. Les Lyonnaises ont marqué quatre buts vendredi face à Guingamp (4-0).