Coupe de France : Saint-Brice sort la tête haute

Petit poucet national avec Mâcon, Saint-Brice qui évolue en R1 (6e division) a été éliminé (0-1) ce dimanche par le Gazélec Ajaccio en 32e de finale de la Coupe de France.

 La lutte a été acharnée entre Saint-Brice et le Gazélec Ajaccio comme sur ce duel entre Maxime Ongmakon et David Pollet. Mais c’est l’équipe corse qui s’est qualifiée.
La lutte a été acharnée entre Saint-Brice et le Gazélec Ajaccio comme sur ce duel entre Maxime Ongmakon et David Pollet. Mais c’est l’équipe corse qui s’est qualifiée.  Icon Sport Anthony Dibon/LP/Icon Sport

« Merci Saint-Brice ! Merci Saint-Brice ! » Les nombreux supporters qui s'étaient massés sur la butte surplombant le stade Léon Graffin chantent, applaudissent et remercient les joueurs du petit poucet de Régional 1. Malgré une magnifique prestation, l'aventure s'est arrêtée pour Saint-Brice, tombeur notamment de Poissy (N2) et Drancy (N3) aux tours précédents, face au Gazélec Ajaccio, qui évolue deux divisions au dessus (N2).

Après l'ouverture du score (0-1, 18e) de l'équipe corse sur une volée de Maxime Penneteau, le fils de Nicolas, l'actuel gardien de Charleroi (D1 Belgique), Saint-Brice a pourtant tout tenté pour égaliser. La fin de match a presque été à sens unique.

Maxime Ongmakon et ses coéquipiers ont poussé. Mais Thibault Cottes, l'habituel gardien numéro 2 du Gazélec derrière Arnaud Balijon (ex-Red Star) a stoppé le penalty tiré par Jésus Mafouta (70e). Dans les ultimes minutes, un défenseur corse a suppléé son gardien en sauvant sur la ligne (86e).

« Le discours d'avant match, c'était de ne pas avoir de regrets mais là on part avec des regrets, regrette Jérémy Bayle, le co-entraîneur. Finir sur une frustration, c'est rageant. On n'a pas démérité mais techniquement Ajaccio était un peu dessus. On prend un but de m… sur un faux rebond, et après on est obligé de courir après le score. »

Saint-Brice qui avait repris sa saison grâce à cette Coupe de France a peut-être disputé son dernier match. La reprise des championnats régionaux étant très incertaine…

« On était des privilégiés et on va retomber dans l'inconnue, poursuit Bayle. Je suis aussi déçu pour la ville de Saint-Brice qui avait mis les moyens pour nous soutenir. Après avoir connu notre heure de gloire, on retourne dans l'anonymat. Maintenant, il va falloir soigner les têtes. Mais il faudra que ce parcours nous serve pour faire grandir le club. »

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

Après l'élimination de Saint-Brice et celle de Fleury samedi, le Red Star, tombeur de Quevilly, sera donc le seul survivant francilien de la « voie amateur » en 16e de finale de cette Coupe de France version pandémie.

Feuille de match

SAINT-BRICE (R1) - GAZÉLEC AJACCIO (N2) : 0-1 (0-1)

But. Penneteau (18e).

Saint-Brice: Momoh - Assoumani (Berol, 78e), Sarr, Touré Ziani - Kotbi, Millet (Saadat, 87e), Daoud (Decadin, 55e), Ongmakon (cap.), Mafouta, Ndiaye (Saint Ville Leple, 55e). Entr.: Bayle et Hamdoune.