Coupe de France : ça passe pour le Red Star, pas pour Fleury

Le Red Star a remporté ce samedi le choc de National contre Quevilly et s’est qualifié pour les 16e de finale de la Coupe de France. C’est fini en revanche pour Fleury, éliminé aux tirs au but par Annecy.

 Johanne Akassou a marqué le but de la qualification pour le Red Star.
Johanne Akassou a marqué le but de la qualification pour le Red Star.  Icon Sport Anthony Dibon/LP/Icon Sport

Le Red Star continue, Fleury s'arrête là. Vainqueur de Quevilly (2-1), le Red Star s'est qualifié pour les 16e de finale. Fleury a, lui, été battu par Annecy aux tirs au but.

Pour son 3 e match de Coupe de France en une semaine après Bobigny (1-0) et Créteil (2-1), Vincent Bordot avait encore fait tourner son effectif. C'est le 3 e gardien Avognan qui jouait dans les buts. Le Red Star et Quevilly, respectivement 2 e et 3 e en National derrière le SC Bastia, devraient lutter jusqu'au bout pour la montée en L2.

En attendant, après le nul (2-2) en championnat à Quevilly et avant le choc du 30 avril à Bauer, c'est le Red Star qui a remporté cette 2 e manche. Après un but encaissé d'entrée (2e), le Red Star a arraché la décision en fin de match grâce à l'ancien buteur de Versailles Johanne Akassou qui venait à peine de rentrer en jeu (2-1, 82e). Très peu utilisé (6 matchs, 1 but) cette saison, Akassou symbolise bien la richesse de l'effectif, notamment dans le domaine offensif, sur laquelle peut s'appuyer Vincent Bordot. Surtout après les arrivées de Ba, Dzabana et Talal dans les dernières heures du mercato hivernal.

Cette profondeur de banc sera un atout pour le Red Star qui va continuer à jouer sur les deux tableaux, Coupe de France et Championnat pour retrouver la Ligue 2. Ce sera son deuxième 16e de finale de suite après son élimination l'année dernière à Nice (2-1).

Fleury, ne revivra pas, en revanche, un deuxième 16e de finale quatre ans après celui à Avranches (défaite 1-0). Les joueurs d'Habib Boumezoued, 3e de leur groupe de National 2 avant l'arrêt, ont pourtant bousculé Annecy, la lanterne rouge de National. Si les Savoyards ouvrent le score à dix à la 88e minute, Fleury égalise dans le temps additionnel sur une frappe détournée de l'un de ses internationaux malgaches, Randriambololona (1-1, 90e + 1). Mais la séance de tirs au but lui a été fatale. Sadibou Sylla, le 3e tireur échoue devant Perez. Le gardien d'Annecy, frappe lui-même le dernier penalty et trompe Antoine Petit (5-4).

Ce dimanche, Saint-Brice (R1), le petit poucet des ces 32e de finale avec Macon, reçoit (14 heures) le Gazélec Ajaccio (N2).

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

Les fiches

RED STAR (Nat.) - QUEVILLY RM (Nat.) : 2-1 (1-1).

Buts. Red Star : De Almeida (38e), Akassou (82e) ; Quevilly : Sissoko (2e).

Red Star : Avognan - Sivis, Daillet (cap.) (Labor, 63e), Karamoko, Ghabaoui - Koukou, Ch. Ndoye (Roye, 63e), Talal (Akassou, 80e)- Gomel, Bizet (Ba, 63e), De Almeida (Durand, 74e). Entr. : Bordot.

FLEURY (N2 - ANNECY (Nat.) : 4-5 aux t.a.b (1-1, 0-0).

Buts. Fleury : Randriambololona (90e + 1) Annecy : El Jaouhari (88e).

Expulsion. Annecy : Goncalves (32e).

Fleury : Petit - Bovis, Sery, Sert, Cucu - Mangonzo (Randriambololona, 78e), Sanches (Laïfa, 46e), Gamiette, Vouama, Touré (Sylla, 66e) - Petrilli. Entr. : Boumezoued.