Arrivée du quinté du mercredi 30 septembre au Mans : Douxor de Guez se réhabilite

Sous la poigne de Jean-Michel Bazire, Douxor de Guez a aisément remporté le quinté, faisant oublier la désillusion causée dimanche dernier.

 Le Mans (Sarthe), le 30 septembre. Douxor de Guez a obligé Jean-Michel Bazire à rester vigilant pour s'imposer dans le quinté.
Le Mans (Sarthe), le 30 septembre. Douxor de Guez a obligé Jean-Michel Bazire à rester vigilant pour s'imposer dans le quinté. Scoopdyga/Pierre Costabadie

Arrivée du quinté : 12 - 4 - 15 - 8 - 13

Il a fallu toute la vigilance et le talent de Jean-Michel Bazire pour garder Douxor de Guez (n°12) dans les bonnes allures. Disqualifié après enquête de la deuxième place du quinté de dimanche dernier à Vincennes, le représentant de l'écurie Vautors a profité de cet événement disputé sur la piste corde à gauche du Mans (Sarthe) pour se réhabiliter.

Contraint par un brusque ralentissement de se porter aux avant-postes à un tour du but, le partenaire de Jean-Michel Bazire a vite été couvert avant de passer à l'offensive dans le dernier tournant. Profitant du fait que Cabernet (n°13) penche fortement à droite, Douxor de Guez s'est aisément détaché, alors que JMB veillait à le maintenir au trot régulier.

Venu en tête avant la fin du premier tour, Cectar (n°4) n'a pas vraiment accéléré dans la ligne droite, mais n'a surtout pas faibli, ce qui lui a permis de prendre le premier accessit aux dépens de Clovis Montaval (n°15).

Après avoir bénéficié d'un bon parcours dans le sillage de l'animateur, Diamant du Sam (n°8) se montre courageux mais ne peut faire mieux que quatrième. Et encore, il profite des facéties de Cabernet. Alors qu'il semblait compétitif pour le podium au moins, le partenaire d'Eric Raffin a perdu du temps, et des places, en penchant vers l'extérieur de la piste.

La synthèse, Stéphan Flourent (en cinq chevaux), Steavie Doussot, Romain Porée et Halim Bouakkaz indiquaient le quinté dans le désordre.