PMU - Arrivée du quinté du mardi 9 février à Cagnes-sur-Mer : Calina comme prévu

Drivée par Christophe Martens, Calina s’impose en toute quiétude et décroche son premier fleuron sur la Riviera.

 Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), le 9 février. Calina ne rencontre pas d’opposition et remporte très facilement le Prix Jules Roucayrol, le quinté du jour.
Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), le 9 février. Calina ne rencontre pas d’opposition et remporte très facilement le Prix Jules Roucayrol, le quinté du jour. Scoopdyga/Pierre Costabadie.

Arrivée du quinté : 12 - 3 - 13 - 9 - 7

Après la cendrée parisienne, place à la piste plate de Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes). Disputé sur la longue distance des 2 925 m, le quinté du jour mettait aux prises treize concurrents, âgés de 7 à 11 ans. Favorite de cette épreuve européenne, Calina (n° 12) n'a pas eu à forcer son talent pour remporter son deuxième quinté. Après avoir attendu son heure dans le dos de Django du Bocage (n° 10), elle est passée à l'offensive dans l'ultime virage pour se porter à la hauteur d' Euro du Chêne (n° 5), l'animateur, et Celtic Commander (n° 6), fautif à cet endroit. Sur une simple accélération, la pensionnaire de Jean-Michel Bazire s'est détachée de ses adversaires pour s'en aller quérir une très facile victoire. Malgré une séduisante fin de course, Ekiango de Nile (n° 3) se contente d'une nette deuxième place et précède Colonel Bond (n° 13), qui a regagné un terrain considérable tout au long de la ligne droite. Vite bien placé dans le dos des animateurs, Callijo Delbi (n° 9) complète l'arrivée du quinté et précède Concerto Gédé (n° 7) et Olle Rols (n° 4) séparés, dans cet ordre, par de minimes intervalles. À noter qu' Avenir Classique (n° 2) a perdu toute chance sur une incartade au départ tandis qu' Alinéa (n° 11) n'a jamais été en course. Déception avec Django du Bocage (n° 10), battu dès le dernier tournant.

Stéphan Flourent et Kévin Romain indiquaient le tiercé dans le désordre.