PMU - Arrivée du quinté du mardi 2 février à Paris-Vincennes : très facile victoire de notre favorite, Fantasia de Ligny

Drivée par Matthieu Abrivard, Fantasia de Ligny remporte en toute quiétude le premier quinté de sa carrière.

 Paris-Vincennes, le 2 février. Fantasia de Ligny ne rencontre pas d’opposition et s’impose très facilement dans le Prix André-Louis Dreux, le quinté du jour.
Paris-Vincennes, le 2 février. Fantasia de Ligny ne rencontre pas d’opposition et s’impose très facilement dans le Prix André-Louis Dreux, le quinté du jour. Scoopdyga/Didier Dyga.

Arrivée du quinté : 11 - 4 - 10 - 7 - 14

Réservé uniquement aux juments de 6 ans, le quinté mettait aux prises seize partantes sur le long parcours des 2 850 m de la grande piste.

Favorite de notre titre, Fantasia de Ligny (n°11) s'est imposée en toute quiétude. En troisième position pour passer devant les tribunes, la partenaire de Matthieu Abrivard s'est rapprochée à l'intersection des pistes avant de prendre facilement la mesure de ses adversaires dans le dernier tournant. Entrée détachée dans la ligne d'arrivée, elle n'a jamais été menacée dans la phase finale et remporte son premier quinté en toute quiétude. Elle devance nettement Foudre de Bengale (n°4), constante figurante et Favorite (n°10), à créditer d'une séduisante fin de course. Vite bien placée dans le dos des animatrices, Flore Méritée (n°7) complète l'arrivée du quarté et devance Fortuna Mesloise (n°14) et Fervente (n°13). À noter que Féria de l'Iton (n°5) s'est montrée fautive dans l'ultime virage alors qu'elle était bien placée tandis. Quant à la favorite, Fulmida (n°6), elle n'a jamais donné d'espoirs à ses preneurs. Longtemps à l'arrière-garde, elle a tenté, sans succès, de se rapprocher dans la ligne d'arrivée.

Kévin Romain indiquait le tiercé dans l'ordre en huit chevaux.