Arrivée du quinté du jeudi 1er octobre à Auteuil : Zurekin met l’Angleterre à l’honneur

Sous la selle de James Reveley, Zurekin a apporté une première victoire à son entraîneur Sophie Leech, installé outre-Manche.

 Auteuil, le 1er octobre. Zurekin (James Reveley) a apprécié le terrain profond de le butte Mortemart.
Auteuil, le 1er octobre. Zurekin (James Reveley) a apprécié le terrain profond de le butte Mortemart. Scoopdyga/Pierre Costabadie

Arrivée du quinté : 8 - 3 - 1 - 4 - 7

Sur les 3 600 m du parcours de haies d'Auteuil, mieux valait pour les seize sauteurs de 4 ans au départ du quinté avoir une aptitude avérée au terrain pénible. Les conditions ont, semble-t-il, parfaitement convenu à Zurekin (n°8). Bon cinquième de l'épreuve de référence, pour ses débuts sous la responsabilité de l'Anglaise Sophie Leech, il a patienté au sein du peloton avant de progresser vivement dans le dernier tournant. Après que son jockey James Reveley, anglais lui aussi, a assuré le saut de la dernière haie, Zurekin s'en est allé vers un facile succès. Avant de retourner dans son fief près de Cheltenham, Sophie Leech ouvre son palmarès dans les événements.

À distance du lauréat, Becquarainbow (n°3) poursuit sa série de deuxièmes places – la troisième consécutive —. Son comportement est d'autant plus encourageant qu'il découvrait le profil exigeant d'Auteuil.

Vainqueur de l'épreuve de référence et vite vu dans le groupe de tête, Gagneur (n°1) a surmonté la pénalisation de 8 livres pour prendre le second accessit à la lutte devant Betong Emery (n°4). Monté sagement au sein du peloton, ce dernier fait oublier sa récente chute sur le steeple en fournissant un bon effort final. La combinaison gagnante est complétée par Stop Line (n°7).

Alors que Gold Allen (n°6) s'est débarrassé de son jockey au début de la ligne d'en face, le favori Ayeth (n°14) a fait illusion pour une place au saut de la dernière difficulté, mais a molli sur le plat.

Steavie Doussot indiquait le quinté dans le désordre.