PMU - Arrivée du quinté du dimanche 21 février à Paris-Vincennes : Domingo d’Ela avec facilité

Entraîné et drivé par Jean-Philippe Borodajko, Domingo d’Ela remporte le troisième quinté de sa carrière.

 Paris-Vincennes, le 21 février. Domingo d’Ela remporte en toute quiétude le Prix d’Arras, le quinté du jour.
Paris-Vincennes, le 21 février. Domingo d’Ela remporte en toute quiétude le Prix d’Arras, le quinté du jour. Scoopdyga/ Didier Dyga.

Arrivée du quinté : 6 - 8 - 3 - 11- 15. Non partant : 2

Après le succès de Hunter Valley, la sœur utérine de Bold Eagle, dans le Prix d'Orthez (Gr. III), le quinté dominical rassemblait quatorze concurrents, après le forfait d' Excellent Day (n° 2), sur le parcours classique des 2 700 m de la grande piste.

Partizan Face (n°4) s'est montré le plus prompt dès le départ et a animé l'épreuve jusqu'en haut de la montée en compagnie de la favorite, Helena di Quattro (n° 5), Niky Flax (n° 7), Désir de Bannes (n° 14), Eire d'Hélios (n° 15) et Diablo de Caponet (n° 9). La physionomie de l'épreuve a totalement changé à l'amorce de l'intersection des pistes avec l'attaque de Diablo d'Herfraie (n° 11) qui s'est assuré le meilleur avant de tenter son salut dans la fuite en s'assurant plusieurs longueurs d'avance sur ses adversaires pour pénétrer dans la ligne d'arrivée. À 200 m du but, il a commencé à donner des signes de lassitude et n'a pas été en mesure de résister à une triple attaque, se contentant de la 4e place. Longtemps en embuscade, Domingo d'Ela (n° 6) a terminé le plus vite pour s'imposer en toute quiétude devant Olle Rols (n° 8), longtemps remarqué à l'arrière-garde. Bon finisseur, Equinoxe (n° 3) complète l'arrivée du tiercé tandis qu'Eire d'Hélios (n° 15), constante figurante, complète celle du quinté devant Helena di Quattro (n° 5) et Danseur Baroque (n° 7).

Stéphan Flourent indiquait le quinté dans le désordre.