Hippisme : la championne Enable rejoint le haras

L’entourage de la double lauréate du Prix de l’Arc de Triomphe a pris sa décision. Enable se retire des pistes et entamera une carrière de poulinière au printemps prochain.

 Longchamp, le 4 octobre. L’hippodrome du bois de Boulogne aura été le théâtre de la dernière compétition d’Enable.
Longchamp, le 4 octobre. L’hippodrome du bois de Boulogne aura été le théâtre de la dernière compétition d’Enable. Scoopdyga/Pierre Costabadie

La reine Enable quitte la scène. Ce n'est pas une énorme surprise, après sa sixième place (le plus mauvais résultat de sa carrière) dans la récente édition du Prix de l'Arc de Triomphe, mais la représentante du Prince Khalid Abdullah se retire définitivement de la compétition à l'âge de 6 ans.

Si elle a, par deux fois, échoué dans sa quête d'un troisième titre dans la plus prestigieuse course du monde (3 e en 2019), Enable n'en possède pas moins un formidable palmarès. En 19 courses, elle compte quinze victoires, dont onze au plus haut niveau, et trois podiums. Et ses gains s'élèvent à plus de 12 M€.

La jument, dont la carrière a été gérée par l'entraîneur John Gosden à Newmarket (Angleterre), reste indissociable de son jockyey Lanfranco Dettori, avec qui elle a remporté les plus beaux trophées de sa carrière dont le Prix de l'Arc de Triomphe en 2017 et 2018.

Moment d'intimité entre Enable et son jockey Lanfranco Dettori

Dans les prochaines semaines, Enable va rejoindre l'un des haras de son propriétaire pour devenir poulinière. C'est un autre représentant de Khalid Abdullah, Kingman, qui sera le premier étalon à saillir la championne au printemps prochain.