Handball : 3 choses à savoir avant Kielce - PSG en Ligue des Champions

Le champion de France se déplace ce jeudi en Pologne avec l’objectif de remporter son 2e succès dans la compétition. Mais sans sa star Nikola Karabatic indisponible six mois.

 Gymnase Auguste(Delaune (Ivry), le 17 octobre 2020. Le PSG va devoir composer sans sa star Nikola karabatic, out pour six mois en raison d’une grave blessure au genou droit.
Gymnase Auguste(Delaune (Ivry), le 17 octobre 2020. Le PSG va devoir composer sans sa star Nikola karabatic, out pour six mois en raison d’une grave blessure au genou droit. PRESSE SPORTS

C'est un nouveau test d'envergure qui attend ce jeudi (20 h 45) le champion de France en Pologne. A Kielce, le PSG aura pour seul objectif de remporter son 2e succès consécutif en Ligue des Champions 2020-2021, ce qui lui permettra d'équilibrer son bilan après quatre matchs. En net regain de forme depuis le début du mois, le club de la capitale devra néanmoins faire sans Nikola Karabatic, dont on sait depuis lundi qu'il sera indisponible pour au moins six mois.

Le PSG n'arrête plus de gagner...

L'entame compliquée (malgré la victoire) en championnat face à Aix, puis les deux defaites consécutives en LdC contre Flensburg et Meshkov Brest avaient semé le doute. Depuis leur revers en Biélorussie, les Parisiens vont bien mieux. En trois semaines, les joueurs de Raul Gonzalez ont enchaîné cinq victoires toutes compétitions confondues, avec une impressionnante moyenne de buts inscrits (37,4 par match). Parmi ces succès, celui acquis à Coubertin jeudi dernier contre les Norvégiens d'Elverum et de l'ex-Parisien Luc Abalo leur a permis d'ouvrir leur compteur en Ligue des Champions.

... mais a perdu Luka Karabatic

C'est la très mauvaise nouvelle qui vient entâcher le tableau. Blessé samedi à Ivry suite à une mauvaise réception, la star de l'équipe de France, qui était en très grande forme, a subi des examens lundi dans la matinée. Le diagnostic est sans appel : rupture du ligament croisé antérieur du genou droit pour l'arrière parisien, soit au moins six mois d'indisponibilité. Pour le remplacer en tant que meneur de jeu, le tacticien espagnol va devoir compter sur Nedim Remili, Mikkel Hansen, et le jeune Sadou Ntanzi (20 ans).

Kielce, le mauvais souvenir

C'était il y a un peu moins d'un an et demi. En quart de finale aller de l'épreuve, les Parisiens avaient subi une véritable désillusion (24-34) chez le vainqueur de la Ligue des Champions 2016. Au retour, ils reprennent neuf buts (35-26) sur les dix de retard et échouent donc pour la première fois depuis 2015 aux portes du Final four. Après quatre matchs disputés (3V, 1D), Kielce est en tête de la poule, grâce notamment à Nicolas Tournat, l'international tricolore arrivé cette année du HBC Nantes. Une destination que retrouvera Dylan Nahi, l'ailier du PSG, dès l'an prochain et pour quatre saisons.