Formule 1 : le Grand Prix de France programmé en juin 2021

Le calendrier pour la prochaine saison de F1 a été dévoilé. Il marque le retour de la compétition sur le circuit Paul-Ricard du Castellet. Mais le public pourra-t-il se rendre au bord des pistes ?

 La saison 2021 de F1 sera marquée par le retour du Grand Prix de France (26-27 juin) et celui du pilote Fernando Alonso.
La saison 2021 de F1 sera marquée par le retour du Grand Prix de France (26-27 juin) et celui du pilote Fernando Alonso. AFP/BAHRAIN INTERNATIONAL CIRCUIT

Les fans de sport automobile vont pouvoir se régaler à nouveau. Les calendriers provisoires des saisons 2021 du Championnat du monde de Formule 1 (et de ceux de Formule 2 et Formule 3) ont été dévoilés. Celui de F1, qui comprend 23 Grands Prix, débutera le 21 mars à Melbourne en Australie et se terminera à Abou Dhabi le 5 décembre, avec un rendez-vous en France sur le circuit Paul-Ricard du Castellet (Var) le week-end du 26 et 27 juin, et une grande première en Arabie saoudite fin novembre.

La grosse inconnue concerne la possibilité d'accueillir du public alors que la pandémie continue de sévir partout dans le monde et notamment en Europe. Après une édition 2020 annulée cette année, le retour du Grand Prix de France au programme est bien entendu une excellente nouvelle pour les organisateurs, qui n'ont pas tardé à réagir.

La stratégie de soft power de l'Arabie saoudite

Pour les nombreux amateurs français de mécanique, ce sera également l'occasion de voir le retour de Fernando Alonso. A 39 ans, l'Espagnol revient dans la course au sein de l'écurie Alpine, le nouveau nom de Renault F1 Team, structure avec laquelle il a remporté ses deux titres de champion du monde en 2005 et 2006. Il sera associé au Français Esteban Ocon, déjà chez Renault, tandis que l'Australien Daniel Ricciardo rejoint McLaren.

Le championnat 2021, qui compte 23 dates (contre 17 au calendrier cette année) aura donc une nouveauté, avec un GP en Arabie saoudite, les 27 et 28 novembre, dans les rues de la ville côtière de Jeddah, dans l'ouest du pays, sur les rives de la mer Rouge. C'est la première fois que la Formule 1 pose ses valises dans ce pays, où les femmes ne sont autorisées à conduire que depuis juin 2018. L'Etat du Golfe poursuit sa stratégie de « soft power » e n accueillant des événements sportifs pour redorer un blason terni par les violations des droits de l'homme. Le rallye-raid du Dakar s'y déroule depuis janvier dernier, le pays a également accueilli des rencontres internationales de football ou de boxe.

Le GP du Viêt Nam retiré in extremis

Ces dates restent néanmoins sous réserve d'approbation par le Conseil mondial du sport automobile. « Nos hôtes pour 2021 ont été rassurés par la reprise des courses en toute sécurité cette saison, écrit le promoteur Formula 1 dans un communiqué. Ils sont convaincus que les procédures que nous avons mises en place nous permettront de revenir à un certain niveau de normalité. »

A noter que le premier GP du Viêt Nam de l'histoire n'aura pas lieu cette année. Inscrit au programme jusqu'au dévoilement du déroulement de la saison, il a été retiré in extremis après l'arrestation pour corruption de l'ancien maire de Hanoï qui avait beaucoup œuvré pour sa tenue.

Le calendrier complet

21 mars - GP d’Australie (Melbourne)

28 mars - GP de Bahreïn (Sakhir)

11 avril - GP de Chine (Shanghai)

25 avril - à déterminer

9 mai - GP d’Espagne (Barcelone)

23 mai - GP de Monaco

6 juin - GP d’Azerbaïdjan (Bakou)

13 juin - GP du Canada (Montréal)

27 juin - GP de France (Le Castellet)

4 juillet - GP d’Autriche (Spielberg)

18 juillet - GP de Grande-Bretagne (Silverstone)

1er août - GP de Hongrie (Budapest)

29 août - GP de Belgique (Spa)

5 septembre - GP des Pays-Bas (Zandvoort)

12 septembre - GP d’Italie (Monza)

26 septembre - GP de Russie (Sotchi)

3 octobre - GP de Singapour

10 octobre - GP du Japon (Suzuka)

24 octobre - GP des Etats-Unis (Austin)

31 octobre - GP du Mexique (Mexico)

14 novembre - GP du Brésil (Sao Paulo)

28 novembre - GP d’Arabie Saoudite (Jeddah)

5 décembre - GP d’Abu Dhabi