Formule 1 : «Ce qu’a réalisé Hamilton est plus fort que Schumacher»

L’ancien pilote français Jacques Laffite ne cache pas son admiration pour Lewis Hamilton, vainqueur de sa 92e course ce dimanche au Portugal et nouveau recordman de victoires en Grand Prix devant Michael Schumacher.

 « Hamilton est quelqu’un qui fait du bien à notre sport », estime Jacques Laffite.
« Hamilton est quelqu’un qui fait du bien à notre sport », estime Jacques Laffite. REUTERS/Rudy Carezzevoli

Vainqueur de six Grand Prix entre 1977 et 1981, Jacques Laffite, 76 ans, suit encore attentivement les courses devant sa télévision : « Parfois, je m'ennuie un peu car les courses sont un peu longues et chiantes (sic). D'autres fois, je suis inquiet car les circuits sont dangereux. Mais heureusement qu'il y a des pilotes comme Lewis pour nous donner des émotions… » Ce dimanche, l'ancien pilote français a accueilli avec beaucoup d'enthousiasme la 92e victoire d'Hamilton au Portugal. L'Anglais de 35 ans devient ainsi le nouveau recordman de succès en Grand Prix, juste devant l'Allemand Michael Schumacher qui en compte 91.

Lewis Hamilton a établi un nouveau record de victoires en Grand Prix, dépassant Michael Schumacher. Qu'est que cela vous inspire ?

JACQUES LAFFITE. C'est juste formidable. Chapeau à lui ! Bien sûr, les records sont faits pour être battus. Mais on pensait que celui de Michael (Schumacher) resterait inaccessible. Ce que je retiens, c'est la régularité d'Hamilton. Il a remporté des victoires chaque année depuis ses débuts et s'est imposé sur davantage de circuits différents (28 contre 23 pour Schumacher). Cela montre qu'il est complet, qu'il sait s'adapter à toutes les situations. Il lui reste encore de belles années devant lui donc il va encore battre d'autres records, celui des titres mondiaux après avoir bientôt égalé cette année celui de Schumacher (7). Il atteindra aussi au moins les 100 victoires en Grand Prix.

Si vous deviez le comparer à Schumacher, lequel des deux est le plus fort selon vous ?

C'est toujours compliqué de comparer les époques et les pilotes. Mais si on se réfère à l'évolution technologique, je pense que ce qu'a réalisé Hamilton est plus fort que Schumacher. Les voitures sont meilleures, le plateau est beaucoup plus homogène qu'à l'époque de Schumacher, il y a plus de concurrence. Désormais, ça se bat à coups de millièmes de secondes, et c'est de plus en plus difficile de gagner une course. Ça donne encore plus de relief à la performance d'Hamilton.

Formule 1 : «Ce qu’a réalisé Hamilton est plus fort que Schumacher»

Avec ce record, peut-il être considéré comme le plus grand pilote de l'histoire de la Formule 1 ?

Prost, Senna, Schumacher, Hamilton, chacun aura marqué son époque à son niveau… Ce sont tous de très grands champions qui resteront dans l'histoire. J'adore Hamilton, mais pour moi, peut-être parce que je suis un ancien maintenant (rires), le plus grand restera Fangio (NDLR : l'Argentin a été 5 fois champion du monde entre 1951 et 1957). La Formule 1 moderne, c'est d'énormes équipes autour d'un pilote. A l'époque de Fangio, les voitures étaient lourdes, grosses et difficiles à conduire. Il n'y avait pas de ceintures de sécurité, les circuits étaient très dangereux, les pilotes risquaient vraiment leur vie à chaque course.

Qu'est-ce qui vous plaît chez Hamilton ?

Au-delà de ses qualités de pilote, c'est sa personnalité. C'est quelqu'un qui fait du bien à notre sport. Il fait rayonner la Formule 1 dans le monde entier. Il est relax, on voit qu'il s'amuse tout le temps, qu'il est content d'être là. Mais c'est surtout un grand travailleur. Pour avoir une telle longévité au haut niveau comme lui, le talent ne suffit pas. Lewis n'est jamais rassasié, il veut toujours aller plus loin. Avec Mercedes, ils se sont bien trouvés. C'est le mariage et le binôme parfait.

Pourquoi ?

Lui, comme les gens de son écurie, sont guidés par une quête de l'excellence. Ils parlent le même langage. Bien sûr, Mercedes a un bon moteur, une usine performante et est très fort en soufflerie. Mais avec Lewis, qui est très investi auprès de ses ingénieurs, ils cherchent toujours à progresser. C'est pour ça qu'ils sont à un tel niveau. 71 victoires avec Mercedes, c'est énorme et ce n'est pas fini…