Formule 1 : pole surprise en Turquie pour Stroll, déception pour Hamilton

Au terme de séances de qualifications à rebondissements, le Canadien Lance Stroll (Racing Point) a décroché sa première pole position. Seulement 6e, Lewis Hamilton peut cependant être sacré ce dimanche et égaler les 7 titres mondiaux de Schumacher.

 Le Canadien Lance Stroll (Racing Point) a décroché la première pole position de sa carrière.
Le Canadien Lance Stroll (Racing Point) a décroché la première pole position de sa carrière. REUTERS/Clive Mason

Jusqu'au bout le suspense aura été total. Au terme des trois séances de qualification pleines de rebondissements en raison des conditions climatiques difficiles et d'une piste de l'Istanbul Park détrempée, c'est le jeune pilote canadien Lance Stroll (22 ans) qui a décroché la pole position du Grand Prix de Turquie. C'est la première fois depuis 1997, et un certain Jacques Villeneuve, qu'un Canadien s'élancera en première position.

Malgré une séance compliquée à l'issue de laquelle il a pris la 6 e place sur la grille de départ, le Britannique Lewis Hamilton peut, ce dimanche, égaler Michael Schumacher avec ses sept titres mondiaux. Un record qui, sauf catastrophe, ne pourra pas lui échapper cette saison.

Le numéro 1 mondial, qui a déjà dépassé son illustre aîné allemand en nombre de podiums (162 contre 155) et de victoires en Grands Prix (93 contre 91), possède, avant l'étape turque, 85 points d'avance sur son dauphin et équipier chez Mercedes Valtteri Bottas. Le seul à pouvoir, mathématiquement, le priver du titre.

Alors qu'il ne restera que trois courses, et un maximum de 78 points à empocher (une victoire rapporte 25 points et que l'auteur du meilleur tour en course marque un point supplémentaire, à condition d'être classé dans les dix premiers), le Britannique sera sacré s'il l'emporte ou s'il termine devant son partenaire (en difficulté et 9e des qualifications ce samedi).

Si le Finlandais l'emporte en réalisant le meilleur tour en course, il repoussera automatiquement le sacre de son partenaire. Mais même s'il termine derrière Bottas, Hamilton pourra tout de même être sacré s'il ne termine pas trop loin de Bottas.

Du côté des Français, Esteban Ocon (Renault) s'élancera de la 7 e position, Pierre Gasly (AlphaTauri-Honda) de la 15e et Romain Grosjean (Haas-Ferrari) de la 19e. Le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) partira de la 14e place. « Avec toute la pluie la journée a été très compliquée, confie Gasly au micro de Canal +. Cette place est très décevante car il y a toujours des bonnes choses à faire dans ces conditions. Il faudra essayer de faire mieux demain (NDLR : ce dimanche) car les conditions s'annoncent similaires ».