Vidéo obscène : la Fédération française de football s’empare de l’affaire Saliba

Une vidéo obscène où apparaît le défenseur de Nice a été diffusée sur les réseaux sociaux. Elle aurait été filmée lors d’un rassemblement d’une équipe de France de jeunes. Il pourrait être lourdement sanctionné.

 Selon certaines informations, la vidéo de William Saliba daterait d’un rassemblement de l’équipe de France jeune il y a trois ans.
Selon certaines informations, la vidéo de William Saliba daterait d’un rassemblement de l’équipe de France jeune il y a trois ans. AFP/Clément Mahoudeau

C'est une vidéo de quelques secondes à peine, tournée maladroitement avec un téléphone, mais qui risque de longtemps coller à la peau de William Saliba. Appareil en main, le jeune défenseur central de l'OGC Nice, affalé dans un canapé dans ce qui semble être une chambre, se filme le visage avant de tourner son téléphone vers son voisin de droite qui, entièrement nu, est en train de se masturber.

Deux autres jeunes joueurs apparaissent également sur la vidéo en train de jouer avec la manette d'une console ou un téléphone. Saliba et les deux autres jeunes portent le survêtement de l'équipe de France avec une seule étoile brodée sur la poitrine. Un détail qui laisse à penser que la vidéo a été tournée avant le sacre des Bleus en Russie en 2018. Selon certaines informations, la vidéo daterait d'un rassemblement de l'équipe de France jeune il y a trois ans et le joueur dénudé serait Ulrick Eneme Ella, ancien joueur d'Amiens désormais à Brighton, en Premier League.

Publiée dans la nuit de lundi à mardi sur les réseaux sociaux, elle a été rapidement retirée. Mais le mal était fait. Virale, elle a créé le buzz, devenant l'un des tweets les plus commentés sur les réseaux dans la journée. Si certains se moquaient du joueur, d'autres trouvaient cette attitude déplorable. Mais personne ne comprenait comment la vidéo avait pu réapparaître sur les réseaux trois ans après les faits.

La FFF saisit sa commission fédérale de discipline

Face à ce scandale, la Fédération Française (FFF) n'a pas tardé à réagir et a décidé de saisir sa commission fédérale de discipline, d'après les informations de RMC que nous sommes en mesure de confirmer. Une décision logique car la vidéo et ce comportement obscène nuisent à l'image de la fédération et du football français. Agé de 19 ans, Saliba, considéré comme un futur cadre de l'équipe de France à son poste et prêté par Arsenal à Nice lors du mercato hivernal, risque une lourde sanction. Il devrait être exclu des rassemblements des équipes de France pour un long moment.

En 2012, la commission de discipline de la FFF avait appliqué une sanction sévère pour une incartade nettement moins malsaine et embarrassante. Alors qu'ils se préparaient à disputer le match retour des barrages pour l'Euro 2013 Espoirs, cinq Bleuets — Yann M'Vila, Antoine Griezmann, Chris Mavinga, Mbaye Niang et Wissam Ben Yedder — avaient décidé de quitter Le Havre pour s'offrir une virée nocturne à Paris. Après cet écart de conduite Griezmann, Ben Yedder, Mavinga et Niang avaient été suspendus de sélection jusqu'au 31 décembre 2013. Considéré comme le meneur de la soirée, M'Vila avait lui écoper d'une suspension de presque deux ans (jusqu'au 30 juin 2014).

Pour avoir été coupable d'insultes envers Raymond Domenech à la mi-temps du match France-Mexique du Mondial en Afrique du Sud en 2010, Nicolas Anelka avait été exclu des Bleus pour 18 rencontres. Si on remonte encore dans le temps, Eric Cantona avait écopé d'un an de suspension pour avoir traité le sélectionneur de l'équipe de France Henri Michel de « sac à merde » en 1988.