Succession d’André Villas-Boas : accord entre Jorge Sampaoli et l’OM

Le technicien argentin va s’engager, d’ici à la fin du mois, en faveur de l’Olympique de Marseille où l’intérim est assuré par Nasser Larguet depuis le départ d’André Villas-Boas début février.

 Jorge Sampaoli est sur le point de rejoindre Marseille.
Jorge Sampaoli est sur le point de rejoindre Marseille. REUTERS/Washington Alves

C'était un secret de polichinelle. C'est désormais une assurance. Jorge Sampaoli sera bien le successeur d'André Villas-Boas, mis à pied le 2 février. Selon nos informations, un accord verbal entre l'actuel coach de l'Atletico Mineiro et le club phocéen a été trouvé. «L'officialisation est désormais une simple question de jours», nous confie, péremptoire, un proche du dossier.

Le technicien de 60 ans est apparu très vite comme la priorité de Pablo Longoria, le directeur du football marseillais. Avant même la mise à l'écart de Villas-Boas, Sampaoli était déjà l'une des pistes étudiées pour la saison prochaine au cas où AVB ne prolongerait pas son contrat. Le départ précipité de ce dernier a eu pour seul effet d'accélérer les choses.

Engagé avec le club de Belo Horizonte jusqu'en décembre 2021, Sampaoli a été particulièrement réceptif aux propositions de l'OM. Selon des sources concordantes, il s'est même déjà mis en quête d'un professeur de français afin de faciliter son intégration. Ce disciple de Marcelo Bielsa entend débarquer à Marseille avec au minimum trois adjoints et un contrat de deux ans et demi en poche, soit jusqu'en juin 2023 d'après nos informations. Jorge Desio, présent à ses côtés à l'Atletico Mineiro, après avoir partagé, comme préparateur physique, toutes ses expériences depuis près de vingt ans figurera dans son prochain staff.

Sur le banc contre Lyon ?

Il s'agit juste maintenant d'attendre la fin du championnat brésilien avant l'officialisation de son arrivée sur le banc olympien. Ça tombe bien, celui-ci touche à son terme. L'Atletico Mineiro, actuel 4e, n'a plus rien à perdre ni à gagner dans cette compétition. Il reçoit Palmeiras, le 26 février en clôture de la saison.

Il reste à savoir si l'ancien sélectionneur de l'Albiceleste, également suivi par les Saoudiens d'Al Hilal, pourrait diriger son premier match à Marseille 48 heures plus tard, à savoir le 28 février, lors de l'Olympico à l'Orange Vélodrome. Une source brésilienne lâche un énigmatique « tout est possible », laissant, ainsi, la porte ouverte à toutes les hypothèses.

A Marseille, Sampaoli, dont la seule expérience à la tête d'un club européen remonte à la saison 2016-2017 avec le FC Séville, devrait toucher un salaire légèrement supérieur à 300 000 euros. Le divorce avec l'Atletico Mineiro doit, lui, se faire à l'amiable ou moyennant une clause libératoire estimée à près des 650 000 euros. Quant à la succession de l'Argentin, deux autres noms ont rejoint Renato Gaucho (Grêmio) : Leonardo Jardim (libre) et Cuca (Santos).