Succession d’André Villas-Boas à l’OM : Jorge Sampaoli ouvre la porte à Marseille

Priorité des dirigeants phocéens à la recherche d’un nouvel entraîneur, le technicien argentin de l’Atlético Mineiro a laissé entendre samedi qu’il pourrait ne pas aller au terme de son contrat avec le club brésilien.

 Jorge Sampaoli a implicitement laissé entendre qu’il pourrait quitter prochainement l’Atlético Mineiro.
Jorge Sampaoli a implicitement laissé entendre qu’il pourrait quitter prochainement l’Atlético Mineiro.  REUTERS/Sergio Moraes
Ligue 1 Uber Eats

Au fil des jours, Jorge Sampaoli, grand favori pour succéder à André Villas-Boas sur le banc de l'OM, adapte son discours. Ce jeudi 11 février, le technicien argentin, en poste à Atlético Mineiro, n'avait pas souhaité confirmer l'existence de discussions avec Marseille. Quarante-huit heures plus tard, à l'issue du résultat nul concédé par son club, actuel 3e du championnat brésilien, face Bahia (1-1), il n'a, en revanche, pas écarté la possibilité d'un départ prochain.

« Je ne sais pas si j'irai au bout de mon contrat (NDLR : en décembre 2021). Le foot change tout le temps, observe-t-il. Il est très instable, notamment au Brésil. L'entraîneur dure très peu, sans avoir le temps de consolider son travail et ses idées. »

Entre les lignes, il ouvre les portes à une fin de collaboration anticipée avec la formation de Belo Horizonte au terme du championnat, le 26 février, et prépare ainsi l'opinion à cette séparation. Plutôt optimistes, voici encore quelques jours sur la possibilité de conserver leur entraîneur, les dirigeants brésiliens seraient, d'ailleurs, désormais résignés.

Des avancées significatives des négociations

Correspondant de Canal + au Brésil, le journaliste Stéphane Darmani abonde en ce sens. « J'ai discuté avec des dirigeants de l'Atletico Mineiro. Le son de cloche est un peu différent d'il y a quelques jours. On sent une hésitation de leur côté quant à une prolongation de Sampaoli, alors qu'ils étaient assez certains de pouvoir le prolonger à la fin de cette saison. Le directeur sportif, qui semblait assez confiant ces derniers jours, me dit aujourd'hui que l'objectif est de terminer la saison et qu'on verra après. »

Priorité absolue de Pablo Longoria, le directeur du football phocéen, Sampaoli, 60 ans, dont la seule expérience à la tête d'un club européen remonte la saison 2016-2017 avec le FC Séville, est séduit par le challenge olympien. Plusieurs sources rapportent une avancée significative des négociations entre les deux parties. Au Brésil, d'autres proches du dossier font même état de l'imminence d'un accord avec l'Olympique de Marseille. Quoi qu'il en soit, on devrait y voir plus clair dans les prochains jours.

Pour finaliser cette opération, Marseille, où l'intérim est assuré par Nasser Larguet, le directeur du centre de formation, devra s'acquitter d'une clause libératoire au profit de son homologue brésilien, légèrement inférieure à 700 000 euros. Il faudra également régler la question du salaire de Sampaoli, désireux de venir avec trois ou quatre adjoints, dont les émoluments actuels au Brésil flirtent avec les 330 000 euros mensuels brut.