Thiago Silva sur son départ du PSG : «Leonardo a fait ça de façon maladroite»

Parti à Chelsea, l’ancien capitaine du PSG en veut à Leonardo, estimant que le directeur sportif parisien s’est mal comporté avec lui.

 Le nouveau défenseur de Chelsea en veut à Leonardo, le directeur sportif du PSG.
Le nouveau défenseur de Chelsea en veut à Leonardo, le directeur sportif du PSG.  AFP/Catherine Ivill

Thiago Silva est passablement agacé. L'ancien capitaine du PSG, parti à Chelsea à l'issue de la phase finale de la Ligue des champions, en veut à Leonardo pour la façon dont s'est déroulé son départ. Dans une interview donnée à France Football à paraître ce mardi, le Brésilien revient notamment sur la chronologie de son départ. « La manière dont cela a été conduit ne m'a vraiment pas plu. Même s'il y avait le confinement, les choses auraient dû se faire différemment, explique Thiago Silva. J'étais au Brésil, en quarantaine, quand Leonardo m'a appelé pour me dire qu'à cause de la pandémie et des difficultés… (Il s'interrompt). Non, d'abord, il m'a demandé si j'étais OK pour continuer deux mois de plus afin de disputer un éventuel Final 8. Je lui ai dit que oui. Mais il m'a répondu que le club n'irait pas au-delà de ces deux mois. Ce serait deux mois et rien d'autre. Ça aurait dû se faire différemment. »

« Toute ma carrière au PSG, j'ai donné le maximum, je n'ai jamais triché, poursuit le défenseur brésilien. C'est comme si trois matches durant le Final 8 avaient tout changé. Et tout ce que j'avais réalisé pendant ces huit ans, ça ne comptait plus? Ce n'est pas cohérent. Leo a fait ça de façon maladroite et précipitée. Pas seulement avec moi d'ailleurs. Je pense aussi à Cavani qui est le meilleur buteur de l'histoire du PSG. Je le dis pour que le club progresse et ne commette plus ce genre d'erreurs à l'avenir. »

«Je vais continuer à supporter ce club»

Dans cet entretien où il explique que Juninho « rêvait » de le faire venir à Lyon, le nouveau joueur des Blues redit son plaisir d'avoir rejoint la capitale anglaise. « Quand j'ai su que c'était fini avec le PSG, j'ai toujours espéré quelque chose de grand. Au début, on avait peur que mon âge soit un frein et que les dirigeants aient des préjugés négatifs, détaille-t-il. J'ai voulu y croire, j'ai prié pour que Dieu me trouve un projet à la hauteur de mes ambitions. Il m'a entendu car Chelsea, c'est ce qui se fait de mieux en Angleterre ».

Ce bonheur anglais ne suffit pourtant pas à effacer la cicatrice d'un départ de Paris qu'il n'a pas choisi. Thiago Silva regrette aussi de ne pas avoir pu dire au revoir aux supporters qu'il a côtoyé pendant huit saisons. « C'est terrible de ne pas avoir pu ressentir une dernière fois l'affection des fans du PSG. Ça me fait mal, reconnaît le défenseur. Je vais continuer à supporter ce club qui restera à jamais dans ma vie. Ensuite, pourquoi ne pas revenir dans quelques années pour disputer un dernier match? On pourrait organiser un match amical entre le Fluminense et le PSG, non? »