PSG : pour Pochettino, «c’est normal d’être amoureux de Mbappé»

Lors d’un entretien diffusé ce lundi sur RMC, l’entraîneur argentin s’est montré élogieux envers son attaquant qu’il voit rester au PSG avec Neymar.

 Mauricio Pochettino est convaincu que Neymar et Mbappé, liés au club parisien jusqu’en 2022, vont rester longtemps au PSG.
Mauricio Pochettino est convaincu que Neymar et Mbappé, liés au club parisien jusqu’en 2022, vont rester longtemps au PSG. LP / Frédéric Dugit

Dans un entretien diffusé ce lundi, mais réalisé vendredi, donc avant la défaite à Lorient (3-2 ), Mauricio Pochettino s'est longuement confié au micro de RMC dans le cadre de l'émission « Top of the foot ». Comme lors de ses interviews déjà accordées aux médias espagnols (Cadena Ser, Marca, As), l'entraîneur argentin a balayé l'actualité du PSG. Il a ainsi, une fois encore, fait part de son optimiste pour que Neymar et Kylian Mbappé prolongent leurs contrats au-delà de juin 2022. « Je crois que les deux vont rester beaucoup de temps au PSG, a-t-il ainsi assuré. Je n'ai aucun doute. C'est un sentiment, mais c'est aussi ce que je vois : aussi bien Ney que Kylian sont contents ici. »

Interrogé sur les récentes déclarations de l'attaquant français quant à son hésitation, Pochettino répond qu'il n'est « pas là pour commenter les phrases de Kylian ». Avant d'ajouter : « Mais ça a été une bonne chose qu'il parle ». Il se montre élogieux à l'égard du champion du monde. « Hier j'étais en train de parler de lui à un de ses coéquipiers, raconte-t-il ainsi, et on se disait : mais qui n'aime pas Kylian? Avec son talent, c'est normal d'être amoureux de lui. Il a beaucoup de maturité même s'il n'a que 22 ans. On dirait un homme de 35 ans. Il est très intelligent, très intuitif et il comprend qu'il y a parfois des hauts et des bas dans le football. »

Sur le plan tactique, Pochettino a aussi évoqué la possibilité d'aligner régulièrement ses 4 fantastiques (Di Maria, Neymar, Mbappé, Icardi). « On aimerait jouer avec nos meilleurs joueurs, explique-t-il. Mais c'est l'équilibre entre les phases offensives et défensives qui est le plus important. J'essaie de créer des habitudes, mais pas qu'offensivement. Quand nous n'avons pas le ballon nous devons réagir ensemble. Il faut beaucoup de travail pour trouver cet équilibre. »

«Si j'ai l'opportunité d'entraîner Messi, ça sera super»

Soulignant que « le football, c'est du mouvement », Pochettino aimerait que l'équipe du PSG soit « reconnue aussi pour son agressivité ». Il assure n'avoir « aucun doute » sur le fait que ses joueurs « sont les premiers à vouloir donner à tous cette Coupe d'Europe ». Mais pour cela, « il faut que nous élevions le niveau d'exigence ».

Au sujet de la possibilité de recruter son compatriote Lionel Messi, Pochettino reste prudent. « Un club comme le PSG doit être attentif à toutes les options qu'il y a sur marché mondial, dit-il. Le PSG a une stratégie pour être meilleur de jour en jour. C'est certain que Leonardo, avec son travail, ainsi que tous les gens qui travaillent sur la partie sportive, nous sommes en train de définir la stratégie pour avoir chaque saison une meilleure équipe et pouvoir se rapprocher des objectifs. Si j'ai l'opportunité de l'entraîner, ça sera super. Sinon, ce n'est pas grave. On partage notre amour pour les Newell's Old Boys. On a ce lien… On verra. »

En attendant, il s'apprête à retrouver Messi lors du 8e de finale de Ligue des champions. Un rendez-vous pour lequel, à ses yeux, « le PSG sera toujours favori ». « Il faut que nous croyions au fait que nous pouvons battre une équipe comme Barcelone », dit-il, précisant au passage que son nom et son visage étant liés à l'Espanyol, il lui serait « impossible » d'entraîner le Barça. Malgré l'ampleur de sa mission et le Covid venu perturber son quotidien, Pochettino confie son plaisir à retrouver un club où il a joué il y a 20 ans. « Les odeurs, les pensées me reviennent, confie-t-il. C'est quelque chose qui me fait me sentir très bien. Mentalement c'est une renaissance, ça m'a revitalisé. »