PSG : Pembélé, Simons, Michut… avec Pochettino, les Titis à l’école de la patience

Avec les retours de blessure, l’effectif parisien s’est élargi sous les ordres de l’Argentin. Mais pour les plus jeunes, la patience est requise.

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 Xavi Simons, 17 ans, continue sa progression en compagnie de l’effectif professionnel, en attendant sa chance.
Xavi Simons, 17 ans, continue sa progression en compagnie de l’effectif professionnel, en attendant sa chance.  LP/Arnaud Journois
Ligue 1 Uber Eats

La crise du coronavirus touche particulièrement les jeunes footballeurs français, privés de compétitions officielles depuis fin octobre. Au PSG, les nombreuses contaminations au sein des moins de 17 et 19 ans ont même conduit le club à fermer son centre de formation une semaine avant une nouvelle campagne de tests. Alors pour les Titis, une présence dans le groupe professionnel, synonyme d'entraînements réguliers, compte peut-être encore plus que les années précédentes. Quatre sont installés sous les ordres de Mauricio Pochettino : le défenseur Timothée Pembélé (18 ans), les milieux Xavi Simons (17 ans), Edouard Michut (17 ans) et le portier Denis Franchi (18 ans).

« Je suis content avec les jeunes, glissait l'entraîneur argentin la semaine dernière. L'effectif est large et c'est dommage de ne pas trouver l'espace pour les voir jouer. Mais nous ajusterons avec le temps. Nous venons à peine d'arriver au PSG et vous savez que j'apprécie diriger des jeunes avec de l'ambition et l'envie de trouver une place dans le groupe. » Bandiougou Fadiga a été prêté (avec option d'achat) à Brest lors du mercato afin de satisfaire des aspirations logiques pour son âge (20 ans). Kays Ruiz (18 ans), intégré à l'équipe première depuis la campagne estivale de Ligue des champions, a lui été « renvoyé » chez les moins de 19 ans de Stéphane Roche. Les discussions autour de sa prolongation de contrat s'enlisent.

Un départ en fin de saison est attendu par le PSG, comme annoncé par RMC Sport la semaine passée. Lors des premiers entraînements dirigés par Pochettino, Kenny Nagera (18 ans), Thierno Baldé (18 ans), Soumaila Coulibaly (17 ans) et même le grand espoir El-Chadaille Bisthiabu (15 ans) ont foulé les pelouses avec les finalistes de la Ligue des champions avant de retrouver leur quotidien au centre de formation.

Objectif Youth League

Parmi les quatre restants, Simons et Michut bénéficient d'une belle cote auprès du nouveau staff parisien. Leur profil de manieur de ballons plaît à Pochettino et ses adjoints, comme en témoigne leur intégration aux groupes les jours de match. Mais leur jeune âge et la forte concurrence au milieu de terrain empêchent toute visibilité supplémentaire encore.

Ils ont pu jouer 45 minutes avec les U19 lors d'un amical à la mi-janvier. « Ça leur a fait du bien, nous confiait Stéphane Roche. Xavi, on sentait à l'automne qu'il était prêt. Pour Edouard, il y avait aussi une bonne dynamique. »

Pour Pembélé, actuellement positif au Covid-19, la donne ne diffère pas beaucoup. Numéro 3 dans la hiérarchie sur le côté droit et comme axial droit, il n'a plus joué une minute depuis le 6 janvier malgré les forfaits successifs de Dagba ou Marquinhos. Ce qui contraste avec la fin de l'ère Thomas Tuchel, qui l'avait titularisé quatre fois en un mois. La Youth League, qui commence le 3 mars à Séville, semble un horizon plus crédible pour ces Titis. En attendant mieux.