PSG-OM : Dimitri Payet en remet une couche sur Twitter

Au lendemain du premier succès olympien dans le Clasico depuis neuf ans, l’attaquant marseillais s’est fendu d’un message provocateur envers les Parisiens.

 Dimitri Payet et Angel Di Maria lors du match PSG-OM au Parc des Princes dimanche 13 septembre.
Dimitri Payet et Angel Di Maria lors du match PSG-OM au Parc des Princes dimanche 13 septembre. LP/Arnaud Journois

La victoire ne lui a vraisemblablement pas suffi. Au lendemain du succès (0-1) de l'Olympique de Marseille face au PSG, dimanche 13 septembre, lors d'un des Clasicos les plus volcaniques de l'histoire (5 expulsions), Dimitri Payet n'a pas hésité à remettre un peu d'huile sur le feu.

Comme il l'avait fait il y a trois semaines, après la défaite parisienne en Ligue des Champions face au Bayern (1-0), l'attaquant marseillais a de nouveau enflammé la Toile en se fendant d'un message volontairement provocateur à l'endroit de Neymar et de ses victimes de la veille. Après la vidéo du mois d'août rappelant que Marseille était le seul club français vainqueur de la C1, le Réunionnais en a remis une couche sur Twitter ce lundi en postant un montage photo faisant référence au tube de l'été « En bande organisée ».

Un cliché sur lequel les visages des rappeurs du collectif marseillais, tous vêtus d'un maillot de l'OM, ont été remplacés par ceux de Caleta-Car, Payet, Amavi, Rongier, Villas-Boas et Mandanda. Mais une image où l'on aperçoit surtout, Alvaro Gonzalez tenant dans les bras un petit chien avec la tête de… Neymar tirant la langue.

« En bande organisée, c'est pas la capitale, c'est Marseille bb », dit la légende du tweet adressée au Collectif Ultras Paris (CUP) qui, la veille, avait pris à partie l'attaquant marseillais dans une banderole déployée devant le Parc des Princes. Voilà qui promet déjà pour le match retour.

VIDÉO. Des insultes, des coups, deux défaites... « Rien ne va plus au Paris Saint-Germain »