PSG-Nîmes (3-0) : un but, une passe décisive… on a retrouvé le vrai Di Maria

L’Argentin a inscrit son cinquantième but en Ligue 1 et adressé une passe décisive pour Sarabia lors de la facile victoire parisienne, ce mercredi soir. Cela faisait longtemps que le gaucher n’avait pas réussi pareille performance.

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 Angel Di Maria a réussi une heure de très haut niveau avec le PSG.
Angel Di Maria a réussi une heure de très haut niveau avec le PSG. LP/Olivier Arandel

Il a hurlé de rage comme rarement avant de dessiner son habituel cœur avec ses mains. Angel Di Maria n'avait plus marqué depuis le 7 novembre, contre Rennes (3-0), au Parc. Alors, ce mercredi, lors de la victoire face à Nîmes (3-0), le malheureux Fomba n'avait pas encore amorcé la terrible et improbable passe en retrait plein axe qui allait conduire à l'ouverture du score que Di Maria avait déjà anticipé sa course.

Sans difficulté, le milieu parisien trompait Reynet du gauche et pouvait donc laisser sortir son émotion. Sûr qu'à cet instant l'Argentin pensait très fort à son oncle disparu et à qui il avait rendu hommage sur Instagram. Ce but contre Nîmes est le cinquantième d'Angel Di Maria en Ligue 1 (en 162 matchs). Un total qui le situe à une unité de Rai et deux de Neymar. Toutes compétitions confondues, il s'agit de son 86e but sous ce maillot parisien. Il dépasse cette fois pour de bon Safet Susic puisque la Ligue avait finalement attribué à un Rennais ce qui aurait pu être le but du doublé pour lui en novembre.

Contre Nîmes, Di Maria s'est aussi fait passeur décisif en déposant un bijou de centre brossé sur la tête de Sarabia. Trois jours après une prestation insipide à Lorient où il avait été jugé « inexistant » par Eric Rabensadratana, la soirée contre Nîmes arrive au bon moment pour lui. Comme contre Rennes, on notera que l'absence de Neymar, une fois encore, semble donner des ailes à l'Argentin.

La prolongation de contrat en ligne de mire ?

Mais si le Brésilien est bien parti pour prolonger son séjour à Paris, Di Maria, dont le contrat arrive à échéance dès juin prochain, aimerait grandement en faire autant. Il l'a redit récemment au micro de TyC Sports, un programme argentin, allant même jusqu'à espérer pouvoir avoir ainsi une chance d'évoluer aux côtés de… Lionel Messi! Rien n'indique que le PSG ait changé d'avis sur le sujet et ne souhaite pas trouver un accord pour prolonger le joueur qui fêtera ses 33 ans le 14 février.

Ces derniers jours, Di Maria avait davantage fait parler de lui pour son petit pont sur Mauricio Pochettino lors d'un jeu à l'entraînement et le chambrage qui avait suivi. « La prochaine fois, je tuerai Angel » avait répondu en souriant l'entraîneur. Ce dernier ne lui en a pas tenu rigueur et montre à quel point il apprécie la patte gauche de son milieu de terrain qu'il a titularisé lors des sept matchs depuis son arrivée début janvier.

En prévision du clasico de dimanche face à l'OM où il comptera de nouveau sur lui, Pochettino a fait sortir son milieu de terrain à la 70e minute pour le remplacer par Rafinha. Di Maria pourra ainsi aborder au mieux ce match retour contre l'OM et se préparer à prendre, comme lors du récent Trophée des champions, sa revanche sur le match aller où son crachat sur Alvaro lui avait valu quatre matchs de suspension.