PSG : les recettes du club ont baissé de 95 millions d’euros à cause du Covid

Le classement des 20 clubs les plus riches de la planète effectué par le cabinet Deloitte révèle que, comme l’ensemble de la planète foot, le champion de France a vu ses recettes baisser considérablement avec la crise sanitaire.

 Selon Deloitte, l’arrêt prématuré de la Ligue 1 a privé le PSG de 23,5 millions d’euros de recettes liées à la billetterie.
Selon Deloitte, l’arrêt prématuré de la Ligue 1 a privé le PSG de 23,5 millions d’euros de recettes liées à la billetterie. LP/Jean-Baptiste Quentin
Ligue 1 Uber Eats

Le football ne fait pas exception à la règle. A l'instar de nombreux secteurs d'activité touchés par le virus, son économie est, elle aussi, fortement impactée par la pandémie de Covid-19. Selon le cabinet Deloitte, les 20 clubs les plus riches de la planète, dont les rentrées financières ont quasiment toutes chuté, auraient ainsi vu leurs revenus cumulés diminuer de 1,1 milliard d'euros entre l'exercice 2018-2019 (9,3) et la saison 2019-2020 (8,2). Une baisse significative d'environ 12 % que le cabinet d'audit dévoile dans sa traditionnelle « Football Money League », référençant les 20 clubs les plus riches de la planète.

Une liste en tête de laquelle demeurent les Espagnols du FC Barcelone (715,1 millions d'euros), toujours au top en dépit de leurs 125 millions d'euros de baisse, et du Real Madrid (714,9 millions d'euros) dont la croissance commerciale a permis de limiter les pertes à 42 millions d'euros. Club du top 20 le plus impacté par la crise sanitaire (131 millions d'euros de pertes), Manchester United (580,4 millions d'euros) a vu le Bayern Munich (634,1 millions d'euros) lui ravir la troisième place sur le podium. Comme l'ensemble des clubs, le champion d'Allemagne a lui aussi été confronté aux effets collatéraux des huis clos. Mais si ses revenus n'ont baissé que de 4 % (26 millions d'euros), c'est grâce à son parcours en Ligue des champions et parce que le calendrier de la Bundesliga, bouclée en juin, a permis aux clubs de percevoir des diffuseurs les sommes associées à l'exercice 2019-2020.

Cinquième l'an passé, le PSG perd lui deux places au classement. Malgré la meilleure saison de son histoire sur le plan sportif - 3 titres nationaux et une finale de Ligue des champions - Paris a vu ses recettes globales diminuer de 95,3 millions d'euros (15 %) pour atteindre 540,6 millions. L'arrêt prématuré de la Ligue 1, 10 journées avant son terme a, estime Deloitte, « coûté » 23,5 millions d'euros de recettes liées au match, le club de la capitale devant faire une croix les revenus de ses 35 000 abonnés et les 13 000 billets vendus par rencontre.

L'impact de la fin du contrat QTA

Si les rentrées liées aux droits télé n'ont diminué que de 7 millions d'euros (4 %), les rentrées commerciales ont, elles, été sévèrement impactées. Malgré l'arrivée d'un nouveau sponsor maillot - Accor - et la prolongation du partenariat avec Nike, elles ont diminué de 64,8 millions (18 %). La faute, notamment, à la fin du contrat liant le club à l'office du tourisme du Qatar (QTA) ainsi qu'au fait que les bénéfices commerciaux liés à la Ligue des champions (terminée au mois d'août) sont reportés à l'exercice financier 2021.

En dépit de cette saison très particulière, la France place un deuxième club dans le Top 20. Malgré une 7e place en Ligue 1 (la plus basse au XXIe siècle) synonyme d'une absence de Coupe d'Europe pour la première fois depuis 24 ans, l'Olympique Lyonnais figure, avec 180,7 millions d'euros (soit 40,2 millions de baisse) en 18e position.

Seuls deux clubs de ce top 20 ont vu leurs revenus augmenter durant cette sinistre année 2020 : Everton et le Zénith Saint-Pétersbourg (236 millions d'euros). Seul club ne participant pas à l'un des 5 championnats européens dits majeurs, le Zénith a augmenté ses gains de 56,1 millions d'euros (31 %). Il est le seul à réaliser une croissance dans les trois domaines de revenus : les recettes liées aux matchs (+ 3,5 millions), à la diffusion (+ 31,7 millions) et aux revenus commerciaux (+ 14 %).