PSG : le Collectif Ultras Paris a élu un nouveau président

Après le départ surprise de Romain Mabille en milieu de semaine, le groupe ultras du Virage Auteuil a réuni son bureau ce dimanche soir. Il a élu un nouveau président, Nicolas Boffredo.

 Le nouveau président, Nicolas Boffredo, est issu de la K-Soce Team, l’un des principaux groupes du CUP.
Le nouveau président, Nicolas Boffredo, est issu de la K-Soce Team, l’un des principaux groupes du CUP.  LP/Arnaud Journois

Le Collectif Ultras Paris (CUP) a réuni son bureau ce dimanche soir, quelques jours après le départ surprise de son président Romain Mabille. A l'issue de cette réunion, le groupe du Virage Auteuil, fort de 3 000 membres, a nommé Nicolas Boffredo pour le remplacer.

« L'ensemble du Bureau et des membres du CUP tient à remercier Romain pour l'ensemble de ses réalisations, son investissement sans limite et la passion qu'il y a mis toujours dans l'intérêt de l'ensemble des supporters du PSG », explique le groupe ultras en saluant les réussites de sa présidence. « La culture ultra a retrouvé le Parc des Princes, le dialogue a été renoué avec le club et une convention avec celui-ci a été signée, des tarifs plus populaires ont été négociés et le maillot Hechter est revenu. »

Le CUP dessine aussi la feuille de route de son successeur, Nicolas Boffredo, surnommé « Bobo » et issu lui aussi de la K-Soce Team, l'un des principaux groupes de l'association : « Charge à lui de poursuivre ce travail et de consolider l'unité entre tous les groupes qui composent le CUP. » Le nouveau président est l'une des figures bien connues de l'association, où il est présent depuis sa création en 2016.

«La porte sera toujours ouverte à Romain»

Romain Mabille, officiellement nommé président quelques semaines après la création du CUP en début d'année 2016, avait annoncé son départ dans un message sur Instagram : « Depuis quelques semaines, j'avais déjà pris du recul. […] Il y a beaucoup de choses que je ne partage plus au sein du CUP et du PSG. Ma franchise et mes valeurs me poussent à faire ce choix. » Certains de ses proches ne désespéraient pas ces derniers jours de le faire changer d'avis d'ici à quelques mois.

« La porte de notre association et de notre virage sera toujours ouverte à Romain dans le rôle qu'il souhaitera occuper », précise d'ailleurs le CUP.

Le Collectif ultras Paris avait annoncé, avant même la réduction de la jauge au Parc des Princes à 1 000 personnes, qu'il préférait se mettre en retrait tant que la situation sanitaire ne lui permettait pas de s'exprimer dans un registre plus habituel.