PSG : «La prochaine fois, je tuerai Angel !», plaisante Pochettino

«Vexé» par le petit pont que lui a infligé Angel Di Maria lors d’un jeu à l’entraînement, l’entraîneur parisien a promis, en riant, de se venger à la prochaine occasion.

 Mauricio Pochettino précise qu’il est «important d’avoir ce type de contact avec les joueurs».
Mauricio Pochettino précise qu’il est «important d’avoir ce type de contact avec les joueurs».  LP/Frédéric Dugit

Les images ont circulé en boucle sur les réseaux sociaux. Vendredi, Angel Di Maria, suivi par 12 millions de personnes sur Instagram, a publié une courte vidéo où il réalise un magnifique petit pont sur son entraîneur Mauricio Pochettino au cours d'un jeu à l'entraînement. « Bienvenido mister Pochettino » a-t-il ajouté pour légender cette action où Pochettino trébuche et termine le nez dans l'herbe tandis que le milieu de terrain s'en va célébrer son geste d'une glissade sur le ventre…

Ce samedi, à la veille du déplacement à Lorient où le PSG sera notamment privé de deux joueurs (Verratti, Diallo) et deux membres du staff (Miguel D'Agostino, Sebastiano Pochettino) pour cause de Covid, l'entraîneur parisien a répondu à Di Maria. Interrogé au micro de PSG.TV avant sa conférence de presse face aux journalistes, sur sa participation active à ce type de jeu, Pochettino a d'abord reconnu qu'il aimait « être impliqué ». Avant de souligner : « Mais pas pour les petits ponts! J'étais vraiment, vraiment, vexé! »

L'ancien défenseur central a ensuite précisé, fataliste : « Mais ça c'est le risque quand vous voulez jouer avec eux car ils ont une qualité incroyable. Et, moi, à 48 ans, parfois mes jambes ne bougent plus aussi vite que ce que j'imagine… » Et Pochettino d'ajouter : « Après je ne vais pas les empêcher de mettre ça sur Instagram ou les réseaux sociaux. Et puis la vidéo était sympa. »

Relancé au sujet de sa relation avec les joueurs, Pochettino que l'on sait beaucoup dans l'échange et les relations humaines avec ses groupes, précise qu'il est « important d'avoir ce type de contact avec les joueurs ». « Ils le savent très bien : nous sommes les coachs, ils sont les joueurs, ajoute-t-il. C'est important de se respecter, mais aussi d'avoir une bonne ambiance. » Avant de conclure : « Mais comme je l'ai dit, ce sont les risques. La prochaine fois c'est sûr je tuerai, je tuerai Angel! »