PSG : Icardi, Marquinhos et Navas attendu contre Metz, pas Florenzi

Privé de trois joueurs suspendus, mais aussi de Florenzi et très probablement de Kylian Mbappé, le PSG va encore devoir innover pour son match en retard de la 1re journée, ce mercredi contre Metz.

 Icardi et Marquinhos devraient être alignés face à Metz mercredi alors que Neymar et Paredes seront suspendus.
Icardi et Marquinhos devraient être alignés face à Metz mercredi alors que Neymar et Paredes seront suspendus.  LP/Guillaume Georges

Le PSG jouera deux matchs importants, ce mercredi. À 18 heures, d'abord, la commission de discipline de la LFP se penchera sur la rencontre très houleuse entre Paris et Marseille (0-1). Si une partie des faits pourrait être mise en instruction, les trois expulsions intervenues dans le temps additionnel seront au menu. Elles concernent Paredes, Neymar et Kurzawa. Les trois hommes sont d'ores et déjà suspendus automatiquement pour le match en retard de la première journée, le même jour à 21 heures face à Metz. La commission devra décider, ou pas, d'ajouter des rencontres à leur sanction.

Face aux Lorrains, Thomas Tuchel devra aussi se passer d'Alessandro Florenzi, grande satisfaction de la rencontre contre l'OM. La recrue ne faisait pas partie de l'effectif parisien à la date initiale de la rencontre (le 23 août). Sergio Rico a quitté le club entre-temps, mais il était sous contrat pour terminer la saison en Ligue des champions à cette date et pourra bien jouer, contrairement à ce qu'avait indiqué dans un premier temps la LFP. Kylian Mbappé, lui, n'en aura pas fini avec le protocole sanitaire, sauf modification express de celui-ci. Il pourrait revenir pour le match à Nice dimanche.

« La bagarre, c'est très grave, on va gérer en interne »

Au rayon des bonnes nouvelles, Keylor Navas, Marquinhos et Mauro Icardi devraient tous les trois être présents. Les premiers symptômes déclarés par le club dans le cadre du protocole remonteraient à plus de 15 jours. Le gardien aurait d'ailleurs été sur le banc contre l'OM s'il ne s'était pas plaint de douleurs au dos. Au club, l'optimisme règne quant à sa présence dans le but mercredi.

Après la rencontre contre l'OM, Tuchel a expliqué qu'il avait titularisé Neymar et Di Maria pour leur donner « du volume de jeu », à défaut de préparation d'avant saison. Il pourrait être tenté de rééditer cette opération avec les nouveaux venus, à condition d'avoir le feu vert du secteur médical. L'entraîneur devra aussi gérer son effectif pour le troisième match en sept jours au retour des vacances accordées aux joueurs.

Ce lundi matin, les joueurs étaient présents au camp des Loges après une courte nuit de repos. Le grand débriefing de la rencontre contre Marseille devrait attendre un peu. Leonardo, qui a glissé après la rencontre : « La bagarre, c'est très grave, on va gérer en interne, on va parler à nos joueurs », n'était pas présent au centre d'entraînement. Le décrassage, réalisé en solo par les joueurs, n'est pas particulièrement propice aux causeries et Thomas Tuchel n'a pas l'habitude de réaliser de séance vidéo collective au lendemain des rencontres.

L'équipe possible : Navas - Dagba, Kehrer, Kimpembe, Bernat - Herrera, Marquinhos, Draxler - Di Maria, Icardi, Sarabia.

VIDÉO. Des insultes, des coups, deux défaites... « Rien ne va plus au Paris Saint-Germain »