PSG-Bayern : Keylor Navas apte pour la finale

Le gardien de but parisien forfait en demi-finale devrait tenir sa place face au Bayern dimanche.

 Lisbonne (Portugal), stade de la Luz, le 22 août. L’expérience du portier, déjà vainqueur de la Ligue des champions comme Neymar et Di Maria, sera précieuse en cas de titularisation face au Bayern.
Lisbonne (Portugal), stade de la Luz, le 22 août. L’expérience du portier, déjà vainqueur de la Ligue des champions comme Neymar et Di Maria, sera précieuse en cas de titularisation face au Bayern.  LP/Arnaud Journois

A la lumière du dernier entraînement au stade de la Luz de Lisbonne, Keylor Navas va pouvoir débuter dimanche face au Bayern Munich en finale de la Ligue des champions. Dans les airs, au sol, dans ses appuis comme pour le jeu au pied, le gardien du PSG n'a paru gêné en rien, dix jours après sa blessure aux ischio-jambiers droits contractée face à Bergame (2-1). Il a pu participer à l'intégralité de la séance à l'issue de laquelle il a confirmé à Thomas Tuchel qu'il était apte à jouer.

Le portier costaricain tentera donc de décrocher un quatrième titre dans la plus prestigieuse des compétitions de club après son triplé avec le Real Madrid. Un ouf de soulagement pour le club parisien. Même si Sergio Rico, le remplaçant de Navas, n'avait pas démérité en demi-finale face à Leipzig (3-0), le staff parisien compte sur l'influence, l'expérience et le talent de son n°1 face à l'armada offensive allemande.

PSG-Bayern : Keylor Navas apte pour la finale

Pour le reste, la dernière séance de veille de match n'a pas livré de secrets majeurs. Thomas Tuchel a mélangé les équipes lors des oppositions sur la pelouse du stade de la Luz. Au milieu, par exemple, Verratti était à gauche d'un milieu avec Gueye en sentinelle et Herrera à droite. L'entraîneur doit décider ce matin quel onze il aligne face au Bayern. La tendance est favorable à Paredes et à la reconduction de la même équipe que face à Leipzig en demi-finale. Seul Navas, donc, devrait retrouver sa place dans le but.

L'entraînement s'est conclu par quelques exercices offensifs dont quelques coups francs et penalty pour Neymar and Co. L'exercice du tir au but pourrait conclure la finale ce dimanche en cas d'égalité.

L'émir Tamim Al-Thani est pressenti

L'événement sera suivi sur place à Lisbonne dans la corbeille présidentielle de la Luz par Jean Djorkaeff, premier capitaine de l'histoire du club. Le propriétaire du club, l'émir Tamim Al-Thani est pressenti, même si aucune confirmation officielle n'a été apportée par le PSG. Dans les rangs des proches du club, Sébastien Bazin, à la tête du groupe Accor, le sponsor principal du club sera là, seul ancien président du PSG invité.

Côté politique, la maire de Paris Anne Hidalgo assistera elle aussi au plus près à cette finale pas comme les autres, tout comme le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer et la ministre déléguée aux Sports Roxana Maracineanu.