PSG : Bandiougou Fadiga, un vent de fraîcheur au milieu des stars

Milieu de terrain de 19 ans, le Francilien, repéré à Issy-les-Moulineaux, a été récompensé pour son travail par Thomas Tuchel avec deux entrées en jeu en Ligue 1. Objectif : apprentissage !

 Bandiougou Fadiga, 19 ans, milieu de terrain du PSG, a fait ses débuts en pro contre Metz en Ligue 1, le 16 septembre dernier.
Bandiougou Fadiga, 19 ans, milieu de terrain du PSG, a fait ses débuts en pro contre Metz en Ligue 1, le 16 septembre dernier.  LP/Frédéric Dugit

Thomas Tuchel « adore » travailler avec les jeunes joueurs. Le coach allemand le prouve mois après mois depuis son arrivée au PSG, à l'été 2018. Près de vingt membres du centre de formation du club, des plus connus Moussa Diaby et Christophe Nkunku aux plus jeunes Arnaud Kalimuendo et Kays Ruiz-Atil, ont pu profiter de minutes de jeu en compétition officielle. Et cet été, lors du match amical contre Sochaux (1-0), Tuchel a même donné sa chance à El Chadaille Bitshiabu avant même ses 16 ans!

Depuis une semaine, c'est le nom de Bandiougou Fadiga qui résonne au Parc des Princes. A 19 ans, le milieu de terrain a connu ses deux premières apparitions avec plus de 20 minutes de jeu cumulées contre Metz (1-0) et à Nice (3-0). « Il profite de tout le contexte actuel du PSG mais cette réussite sourit aux audacieux et à ceux qui ne lâchent pas, affirme Laurent Huard, ex-formateur de Fadiga avec les moins de 17 ans parisiens. Il a connu des petites blessures. Ces entrées en jeu permettent de rebooster le moral. C'est un très bon gamin, bien entouré. »

Découvert par le PSG au FC Issy-les-Moulineaux, club des Hauts-de-Seine, Bandiougou Fadiga a rejoint la pré-formation parisienne à 12 ans, poursuivant sa croissance à Verneuil (Yvelines) puis au camp des Loges. Le tournant de sa jeune carrière, comme beaucoup de ses camarades, a lieu en 2018-2019, sous les ordres de Thiago Motta avec les moins de 19 ans. L'ex-international italien a été un « élément très, très important sur beaucoup d'aspects, notamment mental » dans la progression de Fadiga, note-t-on dans l'entourage du jeune homme. En 2019, à 18 ans, il signe son premier contrat professionnel pour trois ans et demi.

«C'est un joueur très technique, très à l'aise avec le maniement du ballon»

Doté d'un caractère jovial et d'une personnalité pétillante selon ses proches, Fadiga n'a montré aucune crainte au moment de fouler la pelouse du Parc des Princes. « Il a toujours eu une grosse envie de réussir, relève Laurent Huard. Il ne se fixe pas de limites. Il a toujours joué face à des joueurs plus grands, plus costauds que lui. Il est habitué à cela. » Le Francilien a connu un retard morphologique et doit encore gagner en puissance.

Issu de la « génération 2001 » au même titre que Loïc Mbe Soh (parti en Angleterre), Ruben Providence (AS Rome) ou encore Maxen Kapo et Alexandre Fressange, eux aussi appelés à s'entraîner avec les pros du PSG, Bandiougou Fadiga ne peut plus évoluer en championnat avec les U19. L'objectif de la saison est clair : poursuivre l'apprentissage avec l'équipe première, profiter du temps de jeu en Youth League, la Ligue des champions des jeunes, et essayer de grappiller des minutes quand l'occasion se présente.

« C'est un joueur très technique, assure Laurent Huard. Il est très à l'aise avec le maniement du ballon, sait le garder même quand ça arrive fort sur lui. C'est presque hors normes. Il est plutôt milieu offensif mais peut jouer en tant que relayeur grâce à un gros volume de jeu. Il doit encore progresser en qualité de frappe ou sur les transversales. » Ce qui pourrait venir grâce à Thomas Tuchel. Ce dernier salue volontiers l'attitude parfaite de Fadiga à l'entraînement. Au milieu de poursuivre sur sa lancée.