OM-PSG : Benoît Bastien, l’arbitre qui agace les Marseillais

Pour diriger le clasico ce dimanche soir, la Ligue a désigné un arbitre qui, par le passé, a suscité le courroux des supporters marseillais.

 Benoît Bastien dirigera son sixième clasico ce dimanche. Les supporters marseillais n’ont pas oublié des décisions contestées par le passé.
Benoît Bastien dirigera son sixième clasico ce dimanche. Les supporters marseillais n’ont pas oublié des décisions contestées par le passé. LP/Arnaud Journois
Ligue 1 Uber Eats

Dans un clasico, le choix de l'arbitre a toujours une grande importance. Le match aller cette saison l'a encore démontré. Avec 14 avertissements et 5 expulsions, Jérôme Brisard avait semblé dépassé, au point d'obliger Pascal Garibian, directeur technique de l'arbitrage (DTA), à intervenir pour le défendre.

Si le Trophée des champions avait été moins agité, malgré une tension toujours palpable, entre Neymar et Alvaro notamment, cela n'avait pas empêché André Villas-Boas, l'entraîneur marseillais, de s'en prendre à Rudy Buquet coupable à ses yeux de ne pas avoir sanctionné de cartons jaunes des fautes parisiennes.

Dès lors, lorsque Benoît Bastien a donc été désigné pour arbitrer le match ce dimanche soir, les réactions n'ont pas manqué d'arriver rapidement. Il est vrai que le natif d'Epinal de 37 ans, arrivé en Ligue 1 en 2011, suscite de sérieuses réserves notamment auprès des supporters marseillais.

5 clasicos dirigés par Benoît Bastien… 5 défaites pour l'OM

Il y a déjà le fait que sur les cinq rendez-vous entre Paris et Marseille dirigés par Benoît Bastien, l'OM a perdu… cinq fois, avec notamment une déroute 5-1 au Vélodrome en 2017. En outre, l'arbitre possède un passif lourd avec le club olympien. Déjà, en octobre 2019, sa désignation pour le clasico avait fortement déplu aux Marseillais. Ceux-ci lui reprochaient alors notamment d'avoir refusé un but à Lucas Ocampos en mars 2015 contre Lyon (0-0), d'avoir accordé deux pénaltys généreux à leurs yeux au PSG (2-1) en octobre de la même année. Enfin, en octobre 2018, il avait refusé le but de l'égalisation à Mitroglou, face au PSG, pour une faute supposée de Strootman.

Cette saison, M. Bastien a dirigé 11 rencontres de Ligue 1 et sorti 43 cartons jaunes. Il a croisé une fois la route des Marseillais lors de leur succès à Lorient (1-0) et trois fois celle des Parisiens à Nice et contre Rennes (3-0) et au Parc lors de la victoire lyonnaise où il avait expulsé Thiago Mendes pour son tacle sur Neymar. Il sera assisté par Frédéric Haquette et Hicham Zakrani. Johan Hamel sera le quatrième arbitre. Antony Gautier officiera en tant qu'arbitre assistant vidéo, assisté par Wilfried Bien.