OM-PSG (0-2) : les notes des joueurs parisiens

Replacé un peu plus haut en l’absence de Neymar au coup d’envoi, Marco Verratti a de nouveau été précieux dans le cœur du jeu parisien.

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 Le milieu argentin du PSG, Marco Verratti, a rayonné durant le clasico.
Le milieu argentin du PSG, Marco Verratti, a rayonné durant le clasico. AFP

Neymar, longtemps laissé sur le banc au lendemain de sa gastro-entérite, Paris n'a pas affiché sa domination habituelle au Vélodrome pour le 100e clasico. Dans un schéma en 4-4-2, il aura fallu la vitesse de Mbappé, la réussite d'Icardi et la solidité de sa défense centrale pour s'imposer.

Rico : 4,5. Troisième titularisation d'affilée et deuxième match consécutif sans but pour la doublure de Navas. Mais fébrile au pied lorsqu'il manque sa relance sous la pression de Germain (19e) et sur la frappe de Kamara (49e), il est néanmoins explosif pour détourner le missile de Pape Gueye (23e).

Florenzi : 6. Faute d'avoir signé sa prestation la plus aboutie, l'Italien est une nouvelle fois décisif. Après avoir intercepté dans son camp, la précision de son centre permet à Icardi de doubler la mise. Remplacé par Kehrer (87e).

Marquinhos : 7. Quelques hésitations inhabituelles en première période, mais sa présence, notamment de la tête, sa sérénité dans la relance et son sens du placement sont presque une assurance tout risque.

Kimpembe : 7. En parfaite harmonie avec son binôme brésilien, le champion du monde tricolore rayonne à ses côtés. Pas une erreur, pas une saute de concentration, le vice-capitaine a coupé les intentions de tous ceux qui se présentaient dans sa zone et même au-delà.

Kurzawa : 6. Le latéral gauche a fait le boulot tant sur le plan défensif que dans le secteur offensif où son centre pour Icardi (59e) aurait mérité meilleur sort.

Newsletter PSG express
Nos informations sur le club de la capitale
Toutes les newsletters

Gueye : 5. Le Sénégalais enchaîne. Pour sa deuxième titularisation d'affilée, il a retrouvé un milieu à trois. Face à une équipe qui a longtemps monopolisé le ballon il a couvert un terrain incalculable et mais son impact n'a pas été à la hauteur de son volume.

Paredes : 5. Auteur d'une belle frappe sur le poteau, l'Argentin a joué les aboyeurs en chef. Précieux pour jouer des coudes il a aussi fait quelques erreurs techniques. Averti pour protestation (45e + 2). Remplacé par Danilo Pereira (66e).

Verratti : 7. De retour après deux semaines d'absence en raison du Covid, l'Italien a joué un peu plus haut que d'ordinaire. Au four et au moulin, il gagne le duel face à Rongier qui à l'origine du premier but, tacle Thauvin dans la surface (19e) et récupère de nombreux « deuxièmes » ballons.

Di Maria (non noté) L'Argentin n'a fait qu'un passage express mais a délivré sa 9e passe décisive à Mbappé avant de sortir sur blessure. Remplacé à la 12e par Sarabia (note : 4,5). L'Espagnol a beaucoup couru, s'est dépensé pour effectuer un pressing haut mais, malgré une belle passe pour Icardi (53e), il a beaucoup manqué de poids sur le plan offensif.

Icardi : 6. Un match paradoxal pour l'Argentin. Il tente beaucoup, ne cadre pas mais marque un but improbable de la nuque sur une occasion qui n'en est pas vraiment une. Son quatrième but face à l'OM libère Paris. Averti (53e) et remplacé par Neymar (65e) qui aurait pu marquer sur son premier ballon.

Mbappé : 7. Son explosivité a encore fait mouche. Il inscrit son 16e but en semant la défense marseillaise. Il a ensuite joué les altruistes avec Icardi (47e) ou Neymar (76e) mais ses offrandes n'ont pas été converties.