Mercato : le PSG cherche un milieu à tout prix

Le PSG n’a plus que deux semaines pour trouver au moins un milieu défensif et un attaquant. Pour l’instant, les fausses pistes sont nombreuses et l’Italie reste le terrain de jeu préféré de Leonardo.

 A quinze jours de la fermeture du marché, le casse-tête se poursuit pour Leonardo qui doit vendre avant de pouvoir renforcer l’effectif parisien.
A quinze jours de la fermeture du marché, le casse-tête se poursuit pour Leonardo qui doit vendre avant de pouvoir renforcer l’effectif parisien. LP/Arnaud Journois

« Je ne sais pas. Honnêtement je ne peux pas vous dire ». Quand on a demandé à Thomas Tuchel après la victoire à Nice (0-3) s'il attendait un renfort dans son effectif cette semaine, l'entraîneur du PSG s'est montré évasif et un brin gêné. A deux semaines de la fin du mercato, le 5 octobre prochain, Paris cherche au moins deux recrues (un milieu défensif en priorité et un attaquant de complément).

Mais quel nom va sortir Leonardo de son chapeau? Après avoir débusqué Alessandro Florenzi, le directeur sportif parisien travaille dans l'ombre. Tellement dans l'ombre que la nervosité commence à gagner le vestiaire parisien. Thomas Tuchel, Kylian Mbappé ou encore Presnel Kimpembe ont successivement demandé des recrues pour compenser les départs de Thiago Silva, Edinson Cavani, Tanguy Kouassi ou Thomas Meunier.

Un débat existe entre Leonardo et Tuchel. L'entraîneur indique désormais que le PSG cherche « un milieu, un défenseur central ou peut-être les deux », il glisse aussi que Marquinhos et Verratti « forment un mix extraordinaire pour un milieu à deux ». Le directeur sportif, lui, resterait convaincu de l'utilité de prendre un numéro 6 et de conserver le capitaine à son poste de formation.

Koulibaly, une piste très onéreuse

Ces dernières heures, la presse anglaise évoque de nouveau le Napolitain Kalidou Koulibaly (29 ans). Mais cette piste évaluée à 75 millions d'euros semble inaccessible financièrement pour le PSG jusque dans l'entourage du joueur. Et ce même si sa femme aime la ville de Paris où le Sénégalais se fait rénover un appartement.

Sauf surprise, le milieu de terrain reste le cœur de la recherche. Plusieurs profils français ont été étudiés, sans suite pour le moment. Tiémoué Bakayoko, rentré à Chelsea, est disponible pour un prêt. Boubakary Soumaré (Lille) est sur le marché, moyennant 25 à 30 millions d'euros. Dans ces deux dossiers, Leonardo a été sondé sans donner suite.

Sur le marché italien, toujours préférentiel pour le Brésilien, les noms des deux milieux de terrain l'Inter Milan Marcelo Brozovic (27 ans) et Radja Nainggolan (32 ans) ont été récemment associés à celui du PSG, mais le club de la capitale n'aurait entamé aucune discussion concrète pour le Croate et Belge, selon une source interne de l'Inter.

L'autre grand nom associé à Paris ces dernières heures est celui de Dele Alli (Tottenham). C'est plutôt le profil du joueur (une star mondiale en difficulté, susceptible d'être prêtée), qui incite à lier Paris au dossier. Le club cherche bien un attaquant après le refus d'Eric Maxim Choupo-Moting de rempiler pour un an, mais plusieurs sources proches du club londonien démentent une réelle approche du PSG pour l'international anglais de 24 ans.

Des jeunes sur le départ ?

Mais avant ces achats ou ces prêts, Paris a d'abord prévu de céder quelques éléments de son effectif pour renflouer ses caisses. Vendre constitue donc un objectif, mais vendre qui? Alors qu'Antero Henrique, l'ex-directeur sportif, désignait les indésirables en les sortant de l'effectif, Leonardo n'est pas un adepte de cette méthode.

Les joueurs « bankables » comme Draxler (à un an de la fin de son contrat), Gueye ou Diallo continuent de jouer, encore plus dans un contexte où les défections liées au coronavirus, aux blessures ou aux suspensions s'accumulent. Le premier aime toujours autant Paris et aucun des deux derniers ne se considère aujourd'hui comme un partant potentiel. En revanche, le directeur sportif ne cache pas qu'en cas de bonne offre, il ne refuserait pas de vendre Leandro Paredes.

A moins qu'il ne décide de céder quelques jeunes joueurs. Il a déjà commencé avec Loïc Mbe Soh, dont le transfert définitif à Nottingham Forest (D 2 anglaise) a rapporté, selon nos informations, 1 million d'euros + des bonus à la revente. D'autres pensionnaires du centre de formation, comme le prometteur Arnaud Kalimuendo (18 ans), pourraient être ciblés car désormais le temps presse. L'avant-centre cherche du temps de jeu qu'il aura difficilement à Paris, et cible un club de 1re division. Un rendez-vous a eu lieu entre Leonardo ses représentants récemment. Ces dernières saisons, des joueurs du profils de l'international des moins de 20 ans ont été vendu autour de 10 millions d'euros. Le Titi pourrait aussi être prêté.