Lorient-PSG : un match placé sous le signe du Covid

Paris se déplace dans le Morbihan privé de quatre membres de son groupe positifs au Covid-19. Il y affrontera un adversaire lui aussi très touché en ce début d’année.

 Marco Verratti faisait partie des rares joueurs qui n’avaient pas encore été touchés par le Covid.
Marco Verratti faisait partie des rares joueurs qui n’avaient pas encore été touchés par le Covid. LP/Arnaud Journois

Même s'ils prennent le maximum de précautions, les footballeurs professionnels ne sont évidemment pas épargnés par le Covid-19. L'absence de bulle sanitaire au quotidien laisse la place à la circulation du virus au sein des effectifs et ce ne sont pas le FC Lorient et le PSG qui diront le contraire.

Depuis le début de l'année, les Merlus ont enregistré pas moins de 14 cas positifs dans leurs rangs et deux de leurs matchs ont été reportés. Du côté du PSG, les contaminations ont été plus étalées et n'ont donc pas eu les mêmes conséquences sportives. Pourtant, avec les annonces des cas positifs d e Marco Verratti et Abdou Diallo vendredi soir, puis celles des membres du staff Miguel D'Agostino et Sebastiano Pochettino, ce samedi, ce sont désormais huit Parisiens qui ont été touchés depuis début janvier.

Une deuxième vague pour le PSG

Dès la reprise, au camp des Loges, le Brésilien Rafinha avait été testé positif et placé à l'isolement. Puis Kehrer et Dagba ont été touchés à leur tour. Avant que Mauricio Pochettino, lui-même, ne se retrouve contraint de laisser sa place à ses fidèles adjoints sur le banc pour le match à Angers.

On peut ainsi parler de deuxième vague pour le PSG qui avait déjà connu une première série de malades en tout début de saison. Au retour de vacances des joueurs à la fin août et après le passage d'un petit groupe par Ibiza, le club de la capitale avait dû déplorer six cas : Neymar, Di Maria, Navas, Icardi, Marquinhos et Paredes.

Par la suite, plusieurs joueurs avaient aussi été infectés comme Mbappé, testé positif avec l'équipe de France en septembre, Herrera et Letellier. Le gardien Sergio Rico, qui remplacera Navas toujours touché aux côtés, ce dimanche, avait lui été contaminé au début du premier confinement. Avec 18 joueurs ayant contracté le Covid, le PSG n'est pas loin de pouvoir désormais espérer une immunité collective pour les semaines à venir.