Lorient-PSG (3-2) : les notes des joueurs parisiens

Dans un collectif poussif, seul deux penalties de Neymar ont maintenu les Parisiens à flot. Mais la faillite de la défense a permis à Lorient de l’emporter sur le fil.

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 Kimpembe (2e en partant de la gauche) et Danilo (à droite) n’ont pas été inspirés ce dimanche. Les Parisiens ont encaissé trois buts et repartent du Moustoir avec une défaite logique.
Kimpembe (2e en partant de la gauche) et Danilo (à droite) n’ont pas été inspirés ce dimanche. Les Parisiens ont encaissé trois buts et repartent du Moustoir avec une défaite logique. REUTERS/Stéphane Mahé
Ligue 1 Uber Eats

Dans un 4-4-2 avec Kehrer à la place de Marquinhos en défense et Danilo à celle de Verratti au milieu de terrain, le PSG a souffert face à une équipe lorientaise très compacte et qui a d'abord mené. Deux fautes grossières de Mendes ont offert deux penalties que Neymar a réussis. Avant un final fou et deux nouveaux buts lorientais. C'est la première défaite de Mauricio Pochettino depuis son arrivée à Paris.

Rico : 3,5. Il n'a été décisif qu'une seule fois sur la frappe de Grbic (30e). Mais il s'est incliné à trois reprises. Son mauvais contrôle sur la passe en retrait de Paredes aurait pu aussi coûter cher (39e).

Florenzi : 3. L'arrière droit a souvent joué haut pour tenter de perturber la défense à cinq des Merlus. Mais il n'a jamais apporté le danger.

Kehrer : 3. Pas forcément à l'aise face aux mouvements des attaquants lorientais, il est au cœur des deux premiers buts des Merlus et absent sur le troisième.

Kimpembe : 3,5. Le capitaine n'a pas eu beaucoup de travail mais il n'a pas maintenu à flot son équipe comme il l'aurait souhaité. Il est le seul à se replier pour tenter de reprendre Moffi sur le contre final.

Kurzawa : 4. Comme Florenzi, on l'a souvent vu tenter d'apporter de l'aide offensive, notamment en essayant de combiner avec Mbappé. En vain. Ses centres n'ont pas été utiles. En défense, il a livré un beau duel à Mendes. Il aurait pu offrir la victoire aux Parisiens sur une frappe en pivot (84e).

Newsletter PSG express
Nos informations sur le club de la capitale
Toutes les newsletters

Di Maria : 3,5. Le milieu droit s'est montré disponible. Mais il a perdu beaucoup des ballons, tiré un coup franc directement en six mètres (10e). Remplacé par Sarabia (81e).

Danilo : 2,5. Son avertissement dès la 2e minute, pour une charge sur Abergel, a donné le ton. Une volée au-dessus (15e) mais c'est tout. Incapable de dégager le ballon des pieds de Grbic, il est à l'origine du premier but des Merlus. Aucune prise de risque offensive.

Paredes : 5. Une prestation solide. Son physique reste précieux et ses transmissions directes aussi. Averti pour une faute sur Wissa lancé (75e). Remplacé par Gueye (81e).

Neymar : 6. Beaucoup de ballons trop portés, de fautes subies, de passes interceptées, de gestes d'agacements mais… deux penaltys parfaitement frappés une fois encore. Il a fini très remonté contre le placement de ses défenseurs à l'origine du troisième but.

Icardi : 3. On ne l'a quasiment pas vu. L'Argentin a malgré tout obtenu le second penalty. Il place une belle tête repoussée par une parade réflexe de Dreyer (72e).

Mbappé : 3,5. Deuxième attaquant côté gauche, il a connu peu de réussite dans ses tentatives de passes ou de dribbles. Il a, malgré tout, toujours beaucoup tenté de dynamiser le jeu. Seul à 8 m, il n'accroche pas le cadre (86e) alors que Paris pouvait encore espérer s'imposer.